• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Elections : «La police nationale a été à la hauteur de sa mission», dixit l’IGPNH

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

L’inspection générale de la police nationale d’Haïti (IGPNH) se décerne un satisfecit par rapport au déroulement de la journée électorale du dimanche 25 octobre 2015. Lors de la 26ème conférence bilan de l’IGPNH, tenue le vendredi 30 octobre 2015, autour du thème «renforcement de la discipline et de l’intégrité policière» le commissaire divisionnaire Marc Wilkens Jean a exprimé sa fierté concernant le travail de la police qu’il qualifie de satisfaisant.

 

Protéger les libertés individuelles et publiques, protéger les votants, les acteurs impliqués dans le processus électoral,  y compris les matériels électoraux, entre autres, telle a été la mission attribuée à la police, lors des élections du 25 octobre 2015.

 

Son évaluation étant basée sur la performance des policiers déployés lors du processus, l’IGPNH informe que cette mission a été bel et bien remplie, et qu’elle en est sortie satisfaite, contrairement à la journée électorale du 9 août 2015.

Selon l’IGPNH, la police était proactive avant, pendant et bien après le déroulement de la journée de vote du dimanche 25 octobre 2015, qui s’est pourtant soldée par la mort accidentelle du policier Jackner Saint-Fleur, en mémoire duquel des instants  de recueillement ont été observés par l’assistance.

«Les policiers ont fait montre d’une discipline hors-pair, d’une attitude professionnelle et d’un esprit de service», a dit le commissaire divisionnaire Marc Wilkens Jean, visiblement fier, ajoutant que la police a gagné en confiance, et a modifié du même coup les perceptions négatives.

La  motivation de l’ensemble des policiers, auteurs d’un engagement à la fois professionnel et citoyen, et d’une volonté  manifeste pour la réussite de la journée électorale, sont un exemplaire des différents facteurs ayant contribué à la réussite du travail de la police nationale, selon ce qu’a informé le commissaire.

«Une meilleure organisation du travail conjoint entre le CEP et la police a aussi favorisé la réussite de la journée électorale», a-t-il ajouté.

L’institution policière a donc rectifié le tir par rapport aux constats négatifs de la journée électorale du 9 août 2015, pour laquelle elle a été ouvertement décriée. Le commissaire divisionnaire a exhorté les policiers à garder ce comportement exemplaire pour mieux protéger et servir le pays.

 

Evens PIERRE-LOUIS

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Bannière

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter