• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-agriculture: débat sur l'agriculture et le développement durable en Haïti

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

Un nouveau débat (briefing) sera organisé mardi à Port-au-Prince par l'ONG Promodev sur l'apport du secteur agricole dans le développement durable en Haïti. "L’agriculture reste un secteur stratégique, soit 25% du Produit Intérieur Brut, pouvant contribuer à assurer la stabilité sociale, améliorer la sécurité alimentaire et augmenter la croissance économique nationale", écrit Promodev organisateur de ce nouveau Briefing.

L'agriculture, pratiquée par un peu plus d’un million d’exploitations agricoles à travers le pays, constitue la principale source de revenus en milieu rural, occupe environ 60% de la population active et assure, selon la Coordination Nationale pour la Sécurité Alimentaire (CNSA),  50% de la disponibilité alimentaire en 2011.


Par contre, pour l’année 2012, Haïti a importé environ 522,97 millions $USD de produits alimentaires (BRH, 2012) et on a remarqué qu’environ 70 % de nos consommations sont importées et la tendance est vers un accroissement des importations compromettant davantage le niveau d’autosuffisance du pays.

"Il est opportun que le gouvernement, les institutions de développements et autres acteurs s’engagent dans l’appui au secteur agricole et rural pour améliorer la productivité, la rentabilité, la compétitivité et l’attractivité du secteur", soutient Promodev.

La production agricole est insuffisante pour subvenir aux besoins croissants de la population : avec, comme résultat, une tendance constante à la hausse des importations de produits alimentaires dont la contribution est passée de 44% à 46% de la disponibilité alimentaire de 2010 à 2011.

En Haïti, la demande de  produits agricoles locaux est de plus en plus pressante mais des problèmes liés à la préservation, la commercialisation et la compétitivité limitent leur disponibilité sur le marché, ce qui conduit à une augmentation des importations.

"Le fait par les agriculteurs haïtiens d'utiliser très peu de fertilisants chimiques et pesticides, augmente l’attraction des produits locaux, souligne l'organisation qui plaide en faveur de la consommation des produits locaux.

Selon Promodev, la première étape pour les acteurs locaux consiste à prendre conscience de ce potentiel en repérant les liens entre la qualité des produits, l’environnement local et les opportunités de marché.

Les habitudes de consommation ont fortement évolué durant les 20 dernières années avec, de manière générale, un style de vie de plus en plus urbain et dynamique, et des consommateurs de plus en plus éloignés du niveau de production primaire.

Cette perte de lien avec la production nationale a entraîné un désintérêt pour les produits locaux au profit de produits simples à utiliser ne nécessitant que peu de temps pour leur préparation.

Face à une telle situation, l'Organisation croit qu'il est important de questionner le modèle de production et les schémas de consommation afin de dégager des stratégies appropriées pour une valorisation des produits agricoles.

"Le développement des produits typiques en Haïti représente une alternative prometteuse pour un développement local viable axé sur la création d’emplois durable dans les communautés.

Ce qui peut contribuer également à la sécurité alimentaire. Haïti ne manque pas de produits aussi riches que variés dans différentes régions du pays", présente Promodev.

Haïti se propose de substituer près de 25% de l'importation de produits alimentaires par des produits locaux grâce au transfert de technologies adaptées et la mise à jour des connaissances en matière de technologies de production et de transformation et de marketing.

La volonté politique exprimée par le président de la République et le gouvernement haïtien de développer des démarches visant à améliorer la valeur ajoutée des produits locaux apparaît donc comme une option crédible dans la stratégie que doit développer le secteur agricole afin de répondre aux défis économiques auxquels il se trouve confronté à l’heure actuelle et d’anticiper les changements des marchés des produits locaux.

Ces démarches représentent aussi une des possibilités de profiter pleinement des opportunités à saisir sur la dynamique « marché des produits agricoles ».

Lors de ce deuxième Briefing, Promodev se propose de renforcer la compréhension sur les enjeux du secteur agricole dans le pays, favoriser le processus de dialogue vers des pistes de  solution à la crise de l’agriculture haïtienne ; et de sensibiliser sur les grands défis pour le renforcement de la production locale et faciliter la mise en réseau entre les partenaires de développement.



------------------

A NOTER QUE : Les informations fournies avant, pendant et après la deuxième séance du Briefing en Haïti seront publiés sur les blogs des briefings: http://bruxellesbriefings.net / http://haitibriefings.net et sur le site web de la PROMODEV : www.promodev.ht  Un rapport succinct et un reader seront publiés peu après la réunion.

PS. : Un stand de publications, revues et livres sera mis en valeur le jour du Briefing.  Si vous avez des publications à offrir aux participants, la PROMODEV aura le plaisir de les distribuer à travers ce point de vulgarisation des travaux et réalisations.


 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 209 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter