• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haiti-Banque Mondiale : Un appui budgétaire pour renforcer le système des finances publiques

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Le gouvernement haïtien a bénéficié jeudi d’un appui budgétaire de 20 millions de dollars  de la Banque Mondiale dans le but, entre autres, d’améliorer l’efficacité des dépenses publiques en Haiti surtout dans le système de reddition de compte. Un accord a été signé, en ce sens, entre le ministre haïtien de l’économie et des finances et l’envoyé spécial de la Banque Mondiale en Haiti M. Alexandre V. Abrantes, a constaté Haiti Press Network.

 

Le ministre des finances Wilson Laleau a salué cet appui  visant à renforcer, le processus de la passation des marchés et surtout les structures de planification  et de reddition de compte qui, selon lui, représente un problème particulier pour Haiti.

« La planification au niveau l’administration, la préparation des documents, des programmes et de projets, les plans des opérations, la reddition des comptes, la définition des indicateurs ne sont pas encore au point au niveau de l’administration », a expliqué M. Laleau

Selon le ministre des finances, cet accord rentre dans le cadre des efforts du gouvernement haïtien qui, dit-il, travaille de manière à réduire le poids de l’assistance humanitaire dans les interventions des  partenaires et les réorienter dans les investissements.

«  Le fait d’accompagner et encourager les secteurs privé  international à venir investir en Haiti, est conditionné par les signaux donnés par des institutions comme le FMI et la Banque Mondiale qui évaluent régulièrement la performance des pays surtout en matière des finances publiques. Quand ce pas est franchi, cela veut dire que nous sommes sur la bonne voie », s’est félicité le ministre des finances promettant d’utiliser ses ressources de manière responsable.

Cet appui vise  également à soutenir la stratégie du gouvernement en matière de reconstruction après le séisme, à améliorer la gouvernance du secteur électrique et renforcer le cadre réglementaire du secteur des assurances, ajouté le Grand argentier de la République.

Pour l’envoyé spécial de la Banque Mondiale en Haïti M.Alexandre V. Abrantes, la Banque Mondiale étant chef de file de la table de l’appui budgétaire, cet accord est un grand signal pour les autres bailleurs pouvant pousser d’autres bailleurs à emboiter le pas.

Cette opération, selon M. Abrantes est la reconnaissance des progrès significatifs qui ont été faits sur les aspects de gestion de budget de finances publiques.

Il faut ajouter qu’il s’agit du dernier acte posé par l’envoyé de la Banque mondiale en Haiti, M Alexandre Abrantes dont la mission est arrivée à terme dans le pays. Un Cadeau a été offert à M. Abrantes par le ministre Laleau en signe de reconnaissance.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 690 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter