• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti : L’interdiction d’importer des produits avicoles dominicains affecte le petit commerce

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

La décision du gouvernement haïtien d’interdire – au début du mois de juin – l’importation de produits avicoles, entre autres, poulets et œufs en provenance de la République Dominicaine semble avoir des impacts négatifs sur le commerce informel. Interrogées par Haïti Press Network, des marchandes ont fait part de leur désenchantement.

 

« Si dans les prochains jours, les autorités du pays ne trouvent pas une solution, notre situation sera compliquée. Moi, personnellement je serai obligée de changer d’activité parce que cette décision affecte toutes les marchandes qui vendent des produits venus de la République Dominicaine  », a confié Jocelyne.

Cette vendeuse du marché de la Croix-des-Bossales, à Port-au-Prince, fait partie de ceux qui fréquentent régulièrement le marché binational –  Malpasse/Jimani – partagé entre la République Dominicaine et Haïti.

« Nos dirigeants ont pris cette mesure dans un contexte économique difficile. Cela fait plusieurs fois, faisant allusion à la situation de 2008, qu’ils prennent ces genres de mesures sans tenir compte des effets négatifs qu’elles peuvent avoir sur [nous] les commerçantes », a renchéri une autre marchande, Valérie.

Elle a rappelé la récente décision des autorités qui ont interdit la commercialisation du salami dominicain dans le pays : « Je me souviens de leur dernière décision interdisant la vente de salami sur le marché. Maintenant, c’est une affaire de poules, d’œufs, de la viande… ».

De nombreuses marchandes interrogées par Haïti Press Network confient que leurs activités commerciales sont considérablement diminuées depuis l’adoption de la décision du gouvernement haïtien.

« Je ne peux pas acheter comme avant. Je suis obligée d’acheter moins de marchandises actuellement, ce qui est à la base du ralentissement de mes activités. Je vends très peu de produits… », a expliqué Jocelyne qui, comme d’autres vendeuses, ne cache pas ses frustrations.

Si pour certaines marchandes, la décision du gouvernement est inopportune par rapport au contexte actuel, pour d’autres, elle vise à protéger la population haïtienne contre l’éventuelle grippe aviaire qui serait présente sur le territoire dominicain et ayant déjà fait des morts.

Même point de vue d’un économiste

L’économiste Max Délice, lui aussi, a admis qu’effectivement la mesure du gouvernement a des conséquences néfastes sur le petit commerce.

« C’est normal que cette décision puisse affecter les marchandes. Car, il s’agit d’une décision spontanée. Mais, les autorités n’ont pas d’autre choix dans la mesure qu’elles voulaient réellement protéger la population contre toute éventuelle contamination de la grippe AH1N1», a fait remarquer Max Délice.

Toutefois, il a appelé le gouvernement à trouver une solution [urgente] pour éviter le pire, dans les prochains jours.

« Il faut que les dirigeants haïtiens continuent les pourparlers avec l’État dominicain afin de trouver une solution à cette situation », a souhaité l’économiste et professeur à l’Université, Max Délice.

D’après lui, « il n’y a aucun doute qu’une telle mesure affecte les commerçantes haïtiennes qui gagnent leur vie à partir du marché dominicain ».

Pour celui-ci, un bon résultat à la crise à l’état latent entre les deux pays, pourra éviter l’aggravation des conditions de vie de millier de familles qui évoluent dans une situation socio-économique difficile.

Plusieurs rencontres – en Haïti et en République Dominicaine – réalisées entre les officielles des deux pays qui cherchent une solution à la décision des autorités haïtiennes n’ont pas encore abouti.

 

Sylvestre Fils Dorcilus

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Twitter : @hpnhaiti / @sfdorcilus

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 206 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter