• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Economie : La Société Financière Internationale a rencontré les entreprises haïtiennes

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

La Société Financière Internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale,  a organisé mardi une conférence avec la participation de plus de trente entreprises du secteur privé haïtien sur la gouvernance d’entreprises à Port-au-Prince, a appris Haïti Press Network.


 

Cette conférence vise à aider les sociétés et les entreprises familiales haïtiennes à mettre en place des pratiques saines en matière de gouvernance dans le but de gagner en efficacité, d’améliorer leur accès aux capitaux et une meilleure gestion des risques, a-t-on lu dans un communiqué de l’IFC.

Les entreprises présentes à l’activité sont appelées à partager des connaissances et des bonnes pratiques sur la valeur de la gouvernance d’entreprise.

Parmi les participants, notons le Leopard Haiti Fund soutenu par l’IFC, le premier fonds de capital-investissement privé du pays, E-Power, un client de l’IFC qui assure une grande partie de l’approvisionnement en énergie à Port-au-Prince, l’Association Professionnelle des Banques, et la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Haïti.

”Chez Leopard Capital, nous avons pour ambition d’aider les chefs d’entreprise à renforcer leurs systèmes de gouvernance", a déclaré Thierry Bungener, directeur partenaire et responsable national du Leopard Haiti Fund LP.

“Nous considérons la gouvernance d’entreprise comme un instrument essentiel pour aider les entreprises familiales haïtiennes à attirer les investisseurs, à se développer de manière pérenne et à nouer des alliances avec des entreprises régionales et internationales.“, a-t-il poursuivi.

De son côté, Ary Naim, représentant de l’IFC à Haïti s’est félicité du fait que “l’équipe en charge de la gouvernance d’entreprise de l’IFC a apporté plusieurs fois la preuve de sa capacité à aider les entreprises de toutes tailles à poser les bases du succès à long terme.

“À Haïti, où les entreprises familiales constituent l’épine dorsale de l’économie, les bonnes pratiques de gouvernance peuvent vraiment faire la différence en aidant les entrepreneurs à développer leur entreprise, tout en dynamisant l’économie du pays“, a déclaré M. Naim

Le portefeuille de l’IFC à Haïti s’élève à 52 millions de dollars, dont 13 millions ont été levés auprès d’autres partenaires. L’institution intervient dans des secteurs comme l’hôtellerie, l’énergie, l’accès aux financements et l’industrie manufacturière.

La stratégie de l’IFC, selon son représentant en Haïti, vise essentiellement à favoriser la création d’emplois, à faciliter l’accès aux infrastructures de base et à créer des opportunités de revenus au profit des Haïtiens.

L’IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, est la principale institution de développement au service du secteur privé. Elle aide les pays en développement à atteindre une croissance durable en finançant des investissements, en mobilisant des capitaux sur les marchés financiers internationaux et en fournissant des services de conseil aux entreprises et aux États.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 345 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter