• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-économie : « Ti manman cheri » vedette du carnaval des fleurs…

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Une vaste campagne de vulgarisation et de promotion du programme social « Ti manman cheri » va être lancée notamment lors du carnaval des fleurs, ont décidé les responsables lors d’une réunion hier à la Primature, a appris HPN.



Le programme social de transfert d’argent aux mères des élcoliers bénéficiaires du programme de scolarisation universelle, gratuite et obligatoire du gouvernement fera l’objet d’une grosse promotion pendant les trois jours du carnaval.

Des groupes musicaux issus des quartiers où le programme est implanté ont été invités à composer des spots et des meringues s’inspirant du programme.

 


Le très populaire groupe Raram de Bel-Air sortira à la fin du mois son meringue carnavalesque autour de « Ti manman cheri ». Tandis que le groupe tendance hip-hop Obstacle de Carrefour-Feuilles a déjà adapté un spot valorisant le programme social, a-t-on appris.


De son côté, le musicien Pierre Rigaud Chéry a déjà enregistré une démo. « L’artiste est prêt à la donner à tout groupe ou artiste désirant chanter sur la base rythmique », a indiqué la ministre déléguée aux droits humains et à la lutte contre la pauvreté extrême, Rose Anne Auguste.

Un stand de « Ti maman chérie » sera érigé dans l’aire du défilé du carnaval des fleurs. Il sera peint et décoré par des artistes et artisans issus des quartiers populaires. Les responsables du programme prévoient d’acheter et de distribuer 1000 chapeaux en paille qui porteront le logo du programme. Une sculpture lui sera aussi dédiée. Elle sera conçue par le sculpteur Lyonel Saint-Éloi, a annoncé Madame Auguste qui dit être en négociations avec l’artiste.

Dans les quartiers où est implanté « Ti manman cheri », le gouvernement prévoit de construire des centres d’intégration communautaire. « Ce seront des centres de rencontres des leaders locaux entre eux et avec les autorités du gouvernement. Ils sont aussi conçus pour accueillir des activités culturelles, de loisirs », a indiqué Madame Auguste. Des jardins urbains seront aussi cultivés dans ces zones, a confié Rose Anne Auguste.

Dans le cadre du renforcement de ce programme social, le bureau de la ministre Rose Anne Auguste projette d'encadrer 160 agents communautaires. « On y retrouvera des personnes à besoin spéciaul, des artistes et des membres des organisations communautaires de base de chaque quartier, a-t-elle expliqué. Leur rôle consistera à mener des enquêtes sur les conditions socio-économiques des habitants des quartiers. » Cela constituera, a poursuivi la ministre, une base de données sur les droits sociaux, ce qui permettra au gouvernement d’intervenir et de mieux servir la population. »

« Ti manman cheri » a été lancé en mai dernier à Cité-Soleil par le Premier ministre Laurent Salvador Lamothe en compagnie de la Premier dame Sophia Martelly, initiatrice du programme « Aba grangou ». Par ce programme qui touche 100 000 mères, l’administration Martelly/Lamothe entend améliorer les conditions de vie de la population.


« Ti manman cheri » est déjà présent à Cité Soleil et sera déployé dans trois autres quartiers de la région métropolitaine de Port-au-Prince. Le gouvernement cherche à l’étendre sur tout le territoire. Il est financé grâce au fonds du Petro Caribe à hauteur de 15 millions de dollars américains pour la première année. Les mères recevront entre 400, 600 et 800 gourdes le mois sur une période de six mois avec une possibilité de renouvellement sur cinq années.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 358 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter