• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Atelier de réflexion sur le cadre légal et les performances sociales de la microfinance en Haïti

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Les associations professionnelles du secteur des coopératives et de la microfinance, l’ANACAPH, le KNFP et l’ANIMH en collaboration avec le FOROLAC-FR ont annoncé la tenue pour les 10 et 11 juillet 2012 la tenue d’un atelier de réflexion sur le cadre légal et les performances sociales de la microfinance à travers le pays, a appris Haïti Press Network.

Cet atelier se tiendra à Moulin sur Mer (Côte des Arcadins/Montrouis) et posera spécifiquement la question de l’inclusion économique et de la réduction de la pauvreté en Haïti avec le rôle actif des coopératives et de la Microfinance en général.

« L’objectif de cet atelier est d’alimenter les réflexions sur le cadre réglementaire et l’engagement social du secteur afin de contribuer au développement durable de l’économie haïtienne. », lit-on dans un communiqué des associations professionnelles du secteur des coopératives et de la microfinance.

Cet atelier, a poursuivi le communiqué, se  déroulera en prélude à l’Assemblée Générale ordinaire annuelle de l’ANACAPH et à l’aube des quinze ans des réseaux ANACAPH et KNFP, pendant que 2012 est consacrée « Année internationale des coopératives » par les Nations-Unies.

De nombreux représentants des coopératives, des institutions de microfinance, des mouvements mutualistes et des organismes d’État intéressés par les activités du secteur, comme la Banque de la République d’Haïti (BRH), le Ministère de l’économie et des finances, le Ministère de la planification, les Commissions finance du parlement et le Conseil National des Coopératives (CNC), sont attendus à l’atelier.

Le mouvement coopératif existe depuis 75 ans en Haïti. Née en 1937, la Société Coopérative Agricole de Source Chaude (Terre-Neuve/Artibonite) est la première dans ce secteur. La première coopérative d’épargne et de crédit a pris naissance en 1946. La microfinance non coopérative est apparue au début des années 80.

Au 30 septembre 2011, selon les statistiques disponibles, l’actif total du secteur s’élève à 10.56 milliards de gourdes. Son portefeuille de crédit brut est de l’ordre de 7.4 milliards pour 286.416 emprunteurs dont 74% sont des femmes.

« Les organisateurs souhaitent dégager un consensus sur les éléments nécessaires à l’élaboration d’un cadre légal favorisant la participation, l’harmonisation et le développement du secteur, qui pourra bénéficier d’un meilleur taux de pénétration au niveau de la population active ».

« Ils veulent également améliorer l’implication des coopératives financières et des structures non coopératives dans le développement économique et social du pays et favoriser l’implication de l’État dans la mise en place d’une approche globale de développement pour le secteur », peut-on lire dans le communiqué.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

    Actuellement Sur HPN....

    Nous avons 396 invités en ligne


    Rechercher dans le site

    Facebook

    FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


    To receive HPN tweets on your mobile
    USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
    CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

     

    Follow hpnhaiti on Twitter