• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-économie : le gouvernement dépose le budget de 131 milliards de gourdes

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

La Ministre de l’Economie et des Finances, Marie Carmelle Jean-Marie, a déposé vendredi le projet de loi de finances adopté mercredi par le Conseil des Ministres prévoyant un budget de 131 milliards de gourdes pour l’exercice 2012-2013, a annoncé la présidence.

 


Il s’agit d’une première dans l’histoire de ces trente dernières années où le budget haïtien qui dépend largement du soutien (budgétaire) de la communauté internationale a été présenté dans le délai constitutionnel.


Le dépôt du projet de loi est accompagné du Compte général, « conformément à la législation », précise un communiqué du gouvernement.


En présentant le budget la Ministre a indiqué que le document était en droite ligne avec la politique engagée par le Président de la République et reflétée dans le discours de politique générale du Premier Ministre impliquant notamment les cinq « E ».


Le projet de budget a été arrêté pour un montant total de 131,543,490,811 gourdes. Grâce à un taux de pression fiscale de 13.9% du PIB, les recettes courantes s’élèveront à 52 milliards de gourdes, dépassant pour la première fois depuis longtemps le total des dons attendus qui n’est que de 45.6 milliards de gourdes, dont 4.2 milliards de gourdes d’appui budgétaire. L’annulation de la dette  vis à vis du FMI et les fonds de contrepartie  apporteront 7.5 milliards de gourdes. Le solde des financements passera par la dette externe (20.3 mrds), essentiellement tirée du Fonds PetroCaribe, et interne avec l’émission de bons du Trésor (5.5 mrds). C’est là plus d’autonomie, mais aussi plus de responsabilité.


Les dépenses de fonctionnement de l’Etat représenteront 39.3 milliards de gourdes, soit 31% du total contre 69% pour l’investissement public, qui constitue la priorité des priorités et qui bénéficiera de crédits à hauteur de 89.2 milliards de gourdes, le Trésor public prenant en charge directement 19.3 milliards de gourdes. Enfin l’amortissement de la dette s’élève à 2.7 milliards de gourdes.


Les principaux secteurs bénéficiant des priorités de ce budget sont le secteur économique (53% du total du budget) avec notamment des investissements de l’ordre de 18.2 milliards pour les infrastructures de transport, 2.3 milliards pour l’eau, 4.2 milliards pour l’énergie, et le secteur social (25% du total du budget) dont des investissements de 12.3 milliards pour l’éducation et de 9.5 milliards pour la santé. Le développement territorial disposera d’un programme d’investissement de 12.9 milliards.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

    Actuellement Sur HPN....

    Nous avons 266 invités en ligne


    Rechercher dans le site

    Facebook

    FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


    To receive HPN tweets on your mobile
    USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
    CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

     

    Follow hpnhaiti on Twitter