• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Economie : Pour une aide plus efficace entre la Banque Mondiale et Haïti

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Deux journées d’ateliers de revue de portefeuille des projets financés par la Banque Mondiale en Haïti se déroulent le 27 et 28 juin à Port-au-Prince. L’objectif est de permettre à ce que les partenaires haïtiens et la Banque Mondiale puissent s’accorder sur un plan d’action pour améliorer l’efficacité de l’aide a constaté Haïti Press Network.



Plus d’une centaine de représentants de la banque mondiale et du gouvernement haïtien et des partenaires au développement ont pris part à cette rencontre ce mercredi 27 juin.

L’objectif, selon le chef du cabinet du ministère de l’économie et des finances M. Alfred Metellus, est de discuter autour des entraves et des difficultés que rencontrent ces projets dans le cadre de leur exécution.

Selon M. Metellus ces difficultés se révèlent souvent du côté du gouvernement, en rapport avec la publication des accords de dons dans le moniteur ou de la faible coordination à l’intérieur d’un ministère ; de la banque mondiale sur les procédures de marchés ou la non-objection.

« Jusqu'à aujourd’hui les objectifs visés ont été atteints », se réjouit M. Metellus.

Plus loin M. Metellus a indiqué que la Banque mondiale finance des projets en Haïti pour un montant de 500 millions de dollars américains. Ces projets sont orientés principalement  dans des projets d’agriculture, d’éducation notamment avec le projet d’éducation pour tous du gouvernement, la santé, la nutrition et de support aux secteurs privés des affaires.

Pour sa part le chargé principal des opérations en Haïti de la Banque mondiale M. Déo Ndikumana a précisé que les projets financés par la Banque Mondiale ont été conçus spécifiquement par le gouvernement haïtien.

Par ailleurs, M. Ndikumana a indiqué que la Banque Mondiale donne des financements sous fonds fiduciaires de 100 millions de dollars pour l’exécution d’autres projets de développement dans des domaines prioritaires.

« Ces projets doivent aider le gouvernement à aller de l’avant dans ses efforts de développement économique et social », a-t-il déclaré. 26% de la totalité des fonds ont été déjà décaissés, a informé Deo Ndikumana.

A la fin des 2 journées d’échanges sur la revue de la performance du portefeuille des projets financés par la Banque Mondiale en Haïti, un plan d’action sera mis sur pied où seront présentés les problèmes et solutions appropriées pour finaliser un projet.


Roseline Louis Jeune
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 369 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter