• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Agriculture : les réalisations et objectifs du MARNDR

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

Dans un rapport publié par le ministère de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR), les responsables ont présenté un résumé des actions menées conjointement avec d’autres partenaires dans le secteur agricole ainsi que les résultats correspondants enregistrés au lendemain du séisme jusqu’ à  2011.



Selon un document du ministère  de l'Agriculture, la réponse urgente aux dommages causés par le séisme a eu en définitive un impact national sur le secteur de l’agriculture. Le rapport signale que la construction rapide des nouveaux bâtiments administratifs et techniques du Bureau central de Damiens a facilité la reprise des activités du ministère.



La construction d’un système d’irrigation à Marigot (Jacmel) et un siphon à Belle Roche dans le Sud-est, a favorisé, indique-t-on, la mise sous culture de 225 hectares de terre. 28 kms de canaux principaux, ont été construits dans le Haut Artibonite et le Sud-Est;  812 kms de routes secondaires réhabilités dans les départements du Sud-Est, de l’Ouest et de la Grande Anse ; 184 kms de canaux d’irrigation curés ; 10 citernes de 12m³, 16 réservoirs de 450 gallons, 30 impluviums construits également, 120 puits domestiques réhabilités dans l’Ouest ; 5 kms de berges de rivières consolidés dans le même département; trois stations hydrologiques dans l’Artibonite équipés et  mis en fonctionnement  en vue de diminuer les risques aux catastrophes naturelles et protéger les vies.

« Les différentes interventions dans le domaine de la réhabilitation et/ou construction de systèmes d’irrigation ont permis l’arrosage d’environ 12.000 hectares de terre à travers les dix départements géographiques du pays », lit-on dans le document acheminé à HPN.

Appui  au renforcement des  associations des usagers de l’eau


Par ailleurs, le programme d’Intensification Agricole (PIA), a mis l’accent sur la gouvernance et le leadership des associations des irrigants devant assurer la gestion des systèmes d’irrigation. Dans la vallée de l’Artibonite, le PIA a assuré le suivi de l’application des outils de fonctionnement auprès de 12  associations membres du Conseil  d’Administration  de  la Fédération des Associations   des Irrigants (FASSIVAL).

Protection  des sols


La mise en place de structures mécaniques et biologiques a permis de traiter un total de 11.351 hectares de terre; 124 kms de ravines. Environ 2.523.421 plantules d’essences fruitières et forestières sont actuellement produites dans plusieurs pépinières réparties dans plusieurs départements et distribuées à des planteurs individuels et à diverses institutions engagées dans le domaine de l’aménagement aux fins de plantation; principalement dans  les  départements du Nord, du Nord-Est, de l’Ouest, de la Grande Anse, du Nord-Ouest et du Sud.



Les responsables du MARNDR, ont souligné que la filière bambou a retenu l’attention du ministère dans le  sens de la conduite de multiples actions de promotion dans les zones de  Marmelade, de Macary et de Furcy qui  se sont soldées par la production de 120.000 plantules de bambou utilisées pour la stabilisation des ravines. « Par ailleurs la vente de meubles et d’articles  en bambou a rapporté  un chiffre d’affaires de 3.300.000.00 gourdes », note-t-on.

Appui à la pêche maritime


Le MARNDR, fait-on savoir, a travaillé en faveur de l’amélioration de la situation économique et sociale des pêcheurs par un renforcement des capacités de pêche à travers un projet appuyé par la Coopération Espagnole dans le Sud-Est. Ce projet a consisté dans la mise en place de l’Union communale pour assurer la gestion de centres de pêche, l’entretien de moteurs, la formation en utilisation de GPS, le montage et pose de Dispositifs de concentration de poissons (DCP) et leur entretien.

Outre la construction de trois (3) centres de pêche, des  matériels de pêche dont trente-huit (38) moteurs hors-bords de 15 Hp, 38 embarcations, quatre (4) congélateurs solaires, ont aussi été distribués aux associations de pêcheurs.

Développement de l’aquaculture
Pour ce qui concerne l’aquaculture, toujours dans le Sud-Est, à travers le projet  de la Coopération Espagnole, le MARNDR a organisé des sessions de formation pour appuyer et renforcer les organisations de base sur la construction de barrages, la fertilisation et l’ensemencement des étangs, l’acquisition de matériels et d’équipements de pêche.

Dans les  DDA du Sud et du Nord-Est, le MARNDR a ensemencé plus d’une soixantaine de  bassins piscicoles avec 118.000 alevins de  Tilapia rose et  21.300 carpes. Des des sessions de formation pratique pour les associations de jeunes ont été réalisées ainsi que la distribution des matériels et intrants aux pêcheurs tels que: hameçons, filets de pêche, lignes, barques.

« Dans la DDANE, le projet FAO-SAGE a innové l´élevage de poisson en cages, où 40 cages ont été installées. Il faut souligner que  chaque cage contient 2500 alevins », conclut-on.

En termes d’objectifs fixés, le ministère de l’Agriculture entend travailler en vue de la relance de la production agricole nationale, l’augmentation des  revenus des paysans, et l’amélioration de la sécurité alimentaire de la population.



Alix Laroche
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 443 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter