• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-USA: l’USAID a engagé plus de 3 milliards de dollars depuis le séisme de 2010.

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Le directeur de mission de l’USAID en Haïti, M. John Groarke, a dressé, vendredi, un bilan positif des réalisations de cette agence américaine en Haïti. Depuis le tremblement de terre de 2010, le gouvernement américain a dépensé plus de trois milliards de dollars, à travers l’USAID, sur un budget prévisionnel d’environ 4 milliards de dollars, a fait savoir M. Groarke.

 

Le gouvernement américain, à travers les programmes de l’USAID, cherche à contribuer au développement économique et la stabilité durable en Haïti, a déclaré le directeur sortant de l’USAID.

Selon M. Goarke, Haiti a fait des progrès énormes durant les 4 dernières années, même si, reconnaît-il, il reste beaucoup encore à faire.

L’USAID a contribué particulièrement à améliorer la situation dans le domaine de l’agriculture où 70,000 fermiers ont reçu une assistance visant la modernisation des techniques agricoles. Grâce à ce programme, une augmentation de 500% de récoltes de maïs, et 100% de la production de pois a été constatée, a-t-il ajouté.

En matière de santé, une enquête de 2013, a démontré une amélioration significative au niveau des indicateurs de base tels que la mortalité, la prévalence du sida, l’utilisation des moyens de contraception, selon ce qu’a rapporté John Groake. Cette étude, a-t-il poursuivi, a également révélé que près de la moitié  des Haïtiens ont accès à des soins de santé  de base grâce à des centres de santé  financés par le gouvernement américain.

L’USAID a  également apporté  aussi sa contribution au secteur  de l’énergie, a indiqué John Groarke. Il s’agit  entres autres, de la réhabilitation de 5 sous -stations  électriques dans  l’aire métropolitaine et la centrale électrique de Caracol qui dessert plus de  8 mille foyers et des agences gouvernementale dans le Nord.

Immédiatement après le tremblement de terre, USAID a dépensé un milliard 300 millions de dollars pour l’assistance humanitaire dans la phase d’urgence, a-t-il ajouté.

Tout en reconnaissant  les  nombreuses critiques dont fait l’objet l'USAID, le numéro 1 de cette agence américaine en Haïti, a  rappelé  que les défis auxquels doit répondre Haïti, ont commencé bien avant le tremblement de terre.

« Haïti a tout d’abord besoin de stabilité tant économique que politique pour commencer à voir les effets de l’assistance internationale »

La stratégie américaine aujourd’hui est particulièrement  tournée vers une assistance directe passant par des organisations locales, a expliqué M. Groarke.  Des Séminaires sont organisés au profit  des entreprises haïtiennes intéressées dans le mode de collaboration avec l’USAID, a-t-il fait savoir.

« Cette  nouvelle orientation est d’ailleurs une de nos réponses aux critiques et aux rapports d’audits internes, car les objectifs réels sont  des solutions durables au bénéfice des haïtiens », a fait savoir M. Groarke rappelant toutefois que le développement d’Haïti se fera grâce aux Haïtiens et non par la communauté internationale.

John Groake qui dirigeait la mission de l’UDAID, depuis environ 2 ans, quittera le pays la semaine prochaine. Il sera remplacé provisoirement par Jack Conly.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 373 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter