Haiti-Grève-Conséquences: La perte économique est évaluée à près de 18 millions de gourdes

Mercredi, 04 Février 2015 20:01 GA/HPN Nouvelles - Economie
Imprimer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

La grève observée, le lundi 2 février, par des syndicats de transporteurs a eu des conséquences néfastes sur l’économie haïtienne, d’après Georges Sassine. L’industriel explique que 36 mille ouvriers n’ont pas eu droit à leur salaire journalier de 250 gourdes ; qui pis est,  les usines aussi ont raté deux journées de production nécessaires à la bonne santé de l’économie haïtienne.


Regrettant la récupération politique de la grève par des partis de l’Opposition, Georges Sassine révèle que près de 18 million de gourdes n’ont pas été mis en circulation pendant les deux premiers jours de la semaine.

 

L’instabilité politique récurrente représente un grand mal pour l’économie haïtienne, la plus pauvre de l’Amérique, déplore l'ancien directeur général de la société nationale des parcs industriels (SONAPI) ajoutant que les travailleurs de la sous-traitance demeurent logiquement les premières victimes des mouvements pareils à celui du lundi 2 février, marqué de scènes violentes un peu partout à travers le territoire nationale.