• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti: un producteur de salami dominicain tente de regagner la confiance des consommateurs haïtiens

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Lors d’une présentation jeudi au Karibe Convention Center, l’entreprise dominicaine Induveca spécialisée dans le secteur des produits réfrigérés a invité les consommateurs haïtiens à avoir confiance dans ses produits, qui selon elles sont de bonnes qualités. Aussi, en plus du salami, l’Induveca cherche à renforcer la présence de sa marque en Haïti, à travers de nouvelles variétés de produits notamment les saucisses, jambons et mortadelles, a constaté Haïti Press Network.


Le vice-président exécutif de l’Induveca M. Julio Guerra a indiqué que la question du salami a été entièrement clarifiée avec les autorités haïtiennes, qui ont elles-mêmes vérifié la qualité des produits. Il informe que le salami est toujours le même que celui qui avait été toujours importé en Haïti.

M. Guerra a précisé que les produits qui avaient été contaminés ne proviennent pas des usines de fabrication ni des supermarchés, mais plutôt du marché informel évoluant dans les rues.

Il rassure que les certifications ont été respectées et que les produits de l’Induveca sont ramenés directement de la fabrique jusqu’en Haïti.

Aussi, le vice président de lnduveca promet que l’entreprise s’engage à contrôler à ce que les produits arrivent dans de bonnes conditions en Haïti. Il annonce une campagne d’éducation pour les clients auprès des supermarchés et des marchands des rues, afin qu’ils puissent bien gérer les produits.

L’Induveca projette également de mettre en place un système de réfrigération dans les marchés publics, en vue d’aider à la conservation des produits, a-t-il informé.

« Il est important de dire que le problème avec le salami n’était pas dans la façon dont les produits ont été fabriqués, mais plutôt dans sa mode de gestion. Mais c’est aussi notre responsabilité de  dire aux clients comment bien utiliser ces produits », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, Julio Guerra a souligné que la compagnie a déjà rattrapé 50% de ses ventes sur le marché haïtien. « Nous faisons des efforts pour redevenir ce que nous avons été sur le marché haïtien, pas seulement avec le salami mais avec le jambon, les saucisses, le lait, le jus et le   Yogurt », a-t-il confié.

Le président de la commission santé de la chambre basse Sinal Bertand qui a pris part à l'exposé de Induveca a aplaudi la démarche de l'entreprise. Selon le député "Induveca est une grande compagnie, qui respecte les normes en matière sanitaire".

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 394 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter