• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Culture : Quarante bougies pour le mouvement Saint Soleil

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Les membres de l’Association : Atis Sen Solèy (AASS) ont commémoré, à leur manière, les quarante ans d’existence du mouvement Saint Soleil les 1er et 2 décembre à Soisson La Montagne, à Thomassin (Ouest), a constaté Haïti Press Network.

 

 

Le dimanche 2 décembre, des activités commémoratives : show de danse, chorégraphie, sketch, déclamation, animation musicale, exposition de peinture, foire agronomique… ont été organisées dans les locaux de l’association, dans la localité Soisson La Montagne.

 

Des centaines d’invités du secteur culturel, des partenaires et supporteurs du mouvement Saint Soleil ont pris part à cette activité.

 

Chaque visiteur, à sa façon, a rendu hommage aux membres – plus de deux cents peintres (femmes et hommes) – de l’association, qui a su maintenir en vie le mouvement Saint Soleil, créé en Haïti en 1970, par Jean-Claude Garoute dit Tiga et Maud Robart.

 

« C’est une aubaine pour nous d’accueillir tout ce monde chez nous aujourd’hui. Cela fait des années depuis qu’on a réalisé une activité pareille », a indiqué l’un des membres de l’Asosyasyon atis sen solèy, en donnant des explications à un invité sur une œuvre.

 

Le président de l’association Ghuetin Exil, lui aussi, s’est réjouit de l’initiative prise par son équipe pour renouer avec la vieille habitude au sein du mouvement afin de mieux promouvoir les réalisations des artistes (membres).

 

« Nous avions organisé en 1997 une grande manifestation culturelle de ce genre. Depuis ce temps, on n’a jamais eu l’opportunité d’organiser des activités culturelles si achalandées […] », a déclaré M. Exil, le sourire aux lèvres, en signe de satisfaction.

 

Le président de l’AASS, Ghuetin Exil et des membres du comité du mouvement ont saisi l’occasion pour réaffirmer leur volonté de travailler assidument pour garder le mouvement en vie.

Des membres du personnel de l’Institut Français d’Haïti, l’une des institutions partenaires de l’association, l’ambassadeur français en Haïti, Didier Lebret et d’autres personnalités qui évoluent dans le secteur culturel ont pris part aux festivités.

 

« Je suis ici pour encourager le mouvement et pour dire aux artistes : continuer avec le travail qu’ils font car le pays en a grand besoin », a murmuré une invité ‘spéciale’ qui parlait sous couvert d’anonymat.

 

Selon les responsables, les différentes manifestations culturelles, débutées en octobre, constituent une occasion pour la population d’apprécier les œuvres artistiques des membres du mouvement qui, par sa mission, vise à aider les citoyens haïtiens à reconnaître leur ‘vraie’ identité à travers la peinture.

 


Après la date commémorative, le 4 décembre, il y aura une exposition (non-vente) au Musée du Panthéon national d’Haïti (Mupanah).

 

Le 11 décembre, la galerie Nader accueillera une exposition-vente, et les 13 et 14, l’Université Quisqueya (Uniq), un des partenaires de l’association, recevra le théâtre d’une rotation artistique et une exposition-vente s’y tiendra, en parallèle.

 

 

Sylvestre Fils Dorcilus

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Twitter : @sfdorcilus / @hpnhaiti

 

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 201 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter