• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Littérature : Deux pièces de théâtre publiées par Dominique Batraville aux Presses Nationales

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 7
MauvaisTrès bien 

Parmi les 13 auteurs publiés  par les Editions des Presses nationales d’Haïti à la célèbre foire du livre  « Livres en folie » tels Iléus Paplillon, Valéry Armand, Daniel Supplice, Pierre Michel Chery, Yanick Dandin, on mentionnera Dominique Batraville avec ses deux pièces de théâtre qui viennent enrichir la collection Théâtre et Tracées, a constaté Haïti Press Network.



« Le journal de Toussaint » publié précédemment sous le titre de « Louverture » aux Éditions A trois à Paris est classé deuxième dans un concours de théâtre organisé en France sur Toussaint Louverture.

Cette pièce, présentant méthodiquement Toussaint comme une rebelle à l’esclavage, est accompagnée  ici d’une autre pièce « Kilomètre Zéro » inspirée d’une expérience personnelle de Ernst Saint Rome, se trouve en harmonie avec le théâtre contemporain haïtien, tant par sa vitalité, que par sa hardiesse.

Batraville est peu connu comme dramaturge en Haïti mais ce n’est qu’un incident. Le poète a beaucoup écrit pour le théâtre tant qu’en Haïti et dans les Caraïbes. Sa pièce « le Nègre et la Rose l’auberge » avait été primée par l’Unicef et saluée par l’ancien ministre de la culture et cinéaste très connu Raoul Peck. 

Plutôt acteur de cinéma qu’acteur de théâtre Dominique Batraville a demandé à ses amis de lire ou d’interpréter ses pièces. Le metteur en scène et comédien Daniel Marcelin s’est déjà prêté à ce jeu. Il avait lu quelques temps à la faculté des sciences la pièce Louverture devenue aujourd’hui le Journal de Toussaint.

Dans cette Pièce, Batraville compare la vision du monde de Toussaint Louverture à celle de Socrate, Jésus Martin Luther King, Gandhi et Mandela.

«  Je dis Honneur. Mais répondez-moi Respect. Je m’appelle Toussaint. Ailleurs, on a du M’appeler Legba des Horizons lointains. Silence s’il vous plait J’ai rendez-vous avec Socrate et Jésus. Ce sera à un appel-conférence. Spartacus nous mettra sur la table d’écoute. Le Bon Dieu rira ou pleurera. Nous sommes bien loin de l’Afrique. Pourtant, les bateaux sont là »

L’autre pièce Kilomètre Zéro publiée dans ce beau livre de théâtre montre le drame de transport commun en Haïti et évoque le forum démocratique que constituer le Tap tap roulant. Cette pièce a été sélectionnée à l’une des Editons Textes en Paroles en Guadeloupe.

Lisons un extrait d’une conversation entre les passagers de ce Tap tap parcourant le Kilomètre Zéro
Passager :- Regarde l’état des rues
Un autre (sarcastique) : - Tu vois juste compère
Un autre :- Attendons voir, c’est  l’arrêt de kilomètre 0 que le spectacle sera plus beau
Une autre : - Ah oui, déjà une cohue de passagers attend d’assiéger le bus.


Wilner Jean Louis
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 231 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter