• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Carnaval: Port-au-Prince, carnaval ou pas ? Réponse dans 24 heures

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

"Le gouvernement central ne financera pas le carnaval de Port-au-Prince cette année mais serait de préférence disposé à fournir un prêt à la mairie de Port-au-Prince pour l’organisation des festivités carnavalesques dans la capitale haïtienne", a indiqué le maire de Port-au-Prince à Haïti Press Network.

 


"Cette proposition a été faite au maire de Port-au-Prince au téléphone par le ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales", a expliqué M. Jason.

M. Jason a  présenté  à la presse la lettre dans laquelle il a formulé une demande de prêt de 40 millions de gourdes à rembourser au ministère de l’intérieur et dit attendre une réponse jusqu'à vendredi 17 février à 2 heures PM pour savoir si la mairie va s’engager dans le carnaval ou pas.

"Ayant compris vos choix et difficultés dans la gestion des allocations aux activités carnavalesques devant se tenir en Haïti, l’Administration consent de solliciter du gouvernement central à partir des Fonds de Gestions des Collectivités une avance de quarante millions (40 000.000) de gourdes à rembourser", lit-on dans la lettre.

Il est aussi mentionné dans la lettre "que ce montant s’ajoutera à la subvention de 9 millions de gourdes laquelle selon les rumeurs est proposée par le comité du carnaval".

La  situation qui prévaut, prouve selon l’édile de Port-au-Prince qu’il y a un grand gâchis dans la gestion du carnaval dans le pays cette année.

Par ailleurs, la mairie de Port-au-Prince, avec le support de gouvernement et l’OIM avait déjà pris un ensemble de dispositions pour la relocalisation des sinistrés dans différents camps à Port-au-Prince et principalement au Champs de mars qui constitue, selon le maire de Port-au-Prince, la pomme de discorde dans le dossier du carnaval à Port-au-Prince.

"Cinq camps au champ de mars sont entrain d’être vidés dans le cadre d’un programme respectant la dignité des sinistrés", a fait savoir M. Jason.

124 familles ont déjà quitté ces camps et 230 quitteront d’ici la fin de la semaine, a expliqué le maire de Port-au-Prince indiquant que le programme permettra de reloger 460 familles la semaine prochaine et 1200 au début du mois d’avril.


Wilner Jean Louis
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

    Actuellement Sur HPN....

    Nous avons 161 invités en ligne


    Rechercher dans le site

    Facebook

    FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


    To receive HPN tweets on your mobile
    USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
    CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

     

    Follow hpnhaiti on Twitter