• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Musique : Tifane plaide l’inclusion sociale des handicapés

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Après la Femme, l’Environnement, les Valeurs Intrinsèques, la non-violence, la paix dans les communautés et la stabilité politique, Tifane embrasse un nouveau thème qui la tient à cœur : Les handicapés. « Anpil Bagay Pral chanje » (Beaucoup de choses vont changer), tel est le titre de son prochain vidéoclip dont le tournage vient de prendre fin en plein cœur de Pétion-ville.



Satisfaite de l’effort consenti pendant trois jours et deux nuits de travail assidu, l’interprète de « Se Kòmsi » entend révéler la vidéo de sa chanson, dont elle est aussi l’auteure, le 3 décembre prochain, date qui coïncide avec la Journée Internationale des Personnes Handicapées.

Le public aura l’occasion d’apprécier la star comme il ne l’a jamais vue auparavant. Dans le scénario, Tifane joue un double rôle : la chanteuse qui prêche l’harmonie et la tolérance, d’un coté ; l’handicapée qui dévoile sa soif de voir changer les choses, de l’autre. Une façon pour elle de démontrer que, peu importe la catégorie à laquelle vous appartenez, la cause des handicapés est aussi la vôtre.    

L’ambassadrice des personnes à mobilités réduites traite de divers aspects quant à l’intégration qu’elle prône : Reconstruction avec architecture adaptée ; Solidarité visible de tous les secteurs ; Santé physique et mentale assurée ; Education particulière ; Inclusion significative dans le marché du travail ; Non à la stigmatisation et l’exclusion…  

Le vidéoclip de « Anpil Bagay Pral Chanje » est signé Replay Intertainment (Pascale Solages et Carlson Valery) sous le haut patronage de la Secrétairerie d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées, avec le support de personnalités telles que : Messieurs Pasha Vorbe et Manuel Desquiron ainsi que d’institutions comme : Council Blind Mission (CBM) et Handicap International.

Tifane, de son vrai nom Stéphanie Sejour, s’est installée aux Etats-Unis aux cotés de son mari, un ancien des Marines américaines, depuis plus de deux ans. Mais une chose est sûre, elle le dit elle-même : son cœur restera toujours en Haïti. D’ailleurs, l’artiste continue de servir son pays malgré la distance. En effet, référée par le Consulat d’Haïti à Orlando (Floride), elle travaille à un centre d’accueil pour femmes battues et violentées où elle reçoit, entre autres, des femmes haïtiennes.


Léopold Ciné

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 184 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter