Bonne nouvelle pour Haïti, l’UNESCO a approuvé jeudi, l’inscription de la Soupe de Giraumon encore appelée \\\"soup Joumou\\\" sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l\\\'humanité dans le cadre de la Convention de 2003 de l’UNESCO, a appris HPN. L’information a été communiquée par l’Ambassadeur, Déléguée permanente d’Haïti auprès de l’UNESCO, Mme Dominique DUPUY, à travers un Communiqué.

 

C’est une victoire car la soupe de Giraumon représente le Symbole de l’identité et de la liberté du peuple haïtien, la soupe de l’indépendance, la soupe de la liberté, qui est la première inscription haïtienne à cette liste, depuis la ratification par le pays, en 2009, de la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

 

La candidature de la soupe avait été soumise en mars de cette année, et l’organe technique chargé de faire l\\\'évaluation avait recommandé l’inscription de cet élément notant qu’il satisfaisait à chacun des cinq critères. Le Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel a finalement  approuvé, à l’unanimité, l’inscription de la soupe de giraumon adoptée par les haïtiens au lendemain de la Proclamation de l\\\'indépendance \\\"Soup joumou\\\".

 

Selon l’Ambassadrice Dupuy , ce moment historique est possible grâce à la collaboration entière de plusieurs institutions et acteurs comme la Commission nationale haïtienne de coopération avec l’UNESCO, le Gouvernement haïtien, les étudiants, professeurs et chercheurs de l’Université d’État d’Haïti  qui ont réalisé l’inventaire de cet élément sans oublier les nombreuses associations et regroupements communautaires d’Haïti et de la diaspora qui ont soutenu cette candidature. Des photographes et vidéographes ont grandement contribué au montage du dossier avec l\\\'apport des experts qui ont assuré la rédaction du texte de la fiche et sa traduction ainsi que le support des médias nationaux et internationaux.

 

Yves Paul LEANDRE 

 

Dans le jardin de l\'institution Saint Louis de Gonzague le samedi 11 décembre 2021, l\'Institut Haïtien de l\'Énergie (IHE), l\'Institut pour la Croissance et le Développement Économique (ICDE), fondation STO, inisyativ 5 par 4 et Operasyon Men Nan Men, les partenaires de Soup Libète ont fait le point sur l\'édition 2022 de ce projet.

 

\"Soup Libète sera sur tout le territoire à travers les dix (10) départements\", a fait savoir Raymond Lerebours, Coordonnateur de Soup Libète et Président de la fondation STO. L\'initiative, dit-il, consiste à rassembler les haïtiens et les haïtiennes.

 

Les organisateurs affirment mettre les bouchées doubles afin de rendre disponible \"Soup Libète\" dans toutes les communes de la République d\'Haïti. Un réseau puissant d\'organisations de terrain aide à la réalisation de cette activité.

 

\"Les jeunes sont très impliqués. Ils sont dans la Coordination, la logistique et la stratégie de Soup Libète\", déclare Nathalie Lerebours, Porte-Parole et membre de l\'initiative 5 par 4. Selon Madame Lerebours, les jeunes volontaires se donnent à fond pour maintenir le projet \"Soup Libète\" depuis son lancement.

 

 

Le Ministère de la Communication et de la Culture (MCC) au travers de deux notes consécutives a informé mardi que la cassave de Jacmel ainsi que son traditionnel carnaval ont été officiellement inscrits au registre national du patrimoine national.

 

Ces nouvelles inscriptions officielles au Registre National du Patrimoine Culturel Haïtien concernent le carnaval national de Jacmel et la technique de production traditionnelle de la cassave haïtienne.

 

Selon le ministère de la culture ces décisions sont basées sur l’article 215 de la Constitution et en application de l’article 1 et 2 de la convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, laquelle convention est entrée en vigueur, le 17 décembre 2009, après sa ratification par le parlement haïtien d’une part, et conformément à la lettre et à l’esprit du décret du 12 octobre 2005 portant création du Bureau Haïtien du Droit d’Auteur (BHDA).

 

Bien avant ces nouvelles inscriptions, le Rara de Léogâne a été officialisé comme patrimoine national par l’administration du Ministère de la Culture dont Pradel Henriquez en est le titulaire.

 

 

 
 
Le Ministère de la Culture et de la Communication(MCC) informe, dans une note en date du 31 décembre, la population en général, les spécialistes de la culture, du patrimoine, les communautés locales, les porteurs ou détenteurs du patrimoine immatériel en particulier, que la technique de la préparation traditionnelle de la « Soupe Joumou ou Soupe au Giraumon » ou « Soupe de l’Indépendance » est officiellement inscrite au Registre National du Patrimoine Culturel Haïtien, administré par la Direction du Patrimoine Culturel de l’Institution.
 
 
Le MCC précise que cette décision a été prise conformément à l’article 215 de la Constitution et en application des articles 1 et 2 de la Convention pour la Sauvegarde du Patrimoine Immatériel ratifiée par le Parlement le 19 février 2009 d’une part, et l’alinéa 2 de l’article 4 du décret sur le Droit d’auteur et des droits voisins pris en 2005.
 
 
 
Dans ce document portant la signature du ministre Pradel Henriquez, il est souligné à l'égard de la population en général et les spécialistes, les communautés locales, les porteurs ou détenteurs du patrimoine culturel immatériel en particulier, que cet élément du patrimoine culturel immatériel est désormais protégé par la loi.
 
 
En conséquence, toute exploitation commerciale est soumise aux dispositions légales susmentionnées, conclut la note.
 
 
GA / HPN

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .