Haïti-tourisme-crise : Les hôtels frappés par la crise envisagent la fermeture

Tourisme
Typographie

 

 

 

Plusieurs hôtels de la capitale haïtienne et de la Côte des arcadins (nord)  sont vidés de leurs occupants, conséquence de la crise qui sévit dans le pays depuis le début de février, a constaté Haiti Press Network.

 

 

La direction de l’hôtel Moulin sur Mer situé à Montrouis sur la côte des arcadins a annoncé dans une note un sursis sur les différents services offerts jusqu’avant la crise.

 

 

Notons que des plateformes de réservation de voyage en ligne telle EXPEDIA.COM ne donnent plus l’occasion de placer des demandes à destination des aéroports d’Haïti. « Les aéroports Hugo Chavez du Cap-Haitien et Toussaint Louverture de Port-au-Prince sont des aéroports illégaux », constate-t-on dans diverses tentatives sur les sites internet de ces plateformes.

 

 

Cette nouvelle arrive comme un coup de massue pour des opérateurs touristiques dans le pays.

 

Comme incidence directe, des chambres d’hôtels réservés en Haïti à l’avance ont été changées à la suite des manifestations tenues les semaines dernières. D’un autre côté, les États-Unis d’Amérique ont avisé leurs voyageurs qu’Haïti n’est plus apte à recevoir des touristes. L’alerte 4 le plus haut niveau a été émis sur Haïti.

 

 

Les récents efforts consentis pour replacer Haïti sur la carte touristique mondiale ont tous été perdus, selon des observateurs avisés du tourisme en Haïti.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages