Actualités

Grid List

L’ambassade des États-Unis à Port-au-Prince annonce l’octroi d’une subvention de 200.000 dollars à la Fondation Maison Gauthier pour la restauration et la réhabilitation de l’ancienne maison de Viviane Gauthier.

 Cette subvention provient du Fonds des Ambassadeurs pour la Préservation Culturelle/ Ambassador’s Fund for Cultural Preservation (AFCP), créé par le Congrès américain en 2001 pour soutenir la préservation des sites culturels, des objets culturels et des formes d’expression culturelle traditionnelle dans le monde a informé un avis de l'Ambassade. Depuis 2002, Haïti a reçu plus de 500.000 dollars en subventions pour financer neuf projets uniques de préservation du patrimoine culturel à travers le pays a souligné cet avis.

"Rare et importante, la Maison Gauthier représente à la fois la vie de la célèbre doyenne de la danse folklorique haïtienne, Viviane Gauthier et l'un des plus beaux exemples d'architecture en gingerbread (pain d'épice) en Haïti" peut on lire dans cette note de presse.

 La Fondation Viviane Gauthier a été constituée en octobre 2015 dans le seul but de restaurer la villa et de la soutenir comme lieu d'enseignement et de promotion de la danse folklorique haïtiennetout en célébrant la vie de Madame Gauthier rappelle la note.

 Cette villa en bois et colombage, de style « Gingerbread » est située en plein cœur du Quartier Historique. Elle est un exemple du riche patrimoine bâti d’Haïti, en voie de disparition.  Fait important, la restauration ne mettra pas seulement en valeur le mode de vie des «Gingerbreads», mais ils démontreront leur résilience et leur capacité d'adaptation permanentes pour de futurs succès en Haïti.

L’Ambassadeur Michèle Sison a déclaré: "Quand nous préservons des immeubles comme ceux-là, nous préservons non seulement le patrimoine unique du pays, mais nous créons également plus d’opportunités touristiques qui contribuent à la croissance économique".

 L’AFCP est l’initiative la plus importante du gouvernement américain en matière de préservation de la culture à l’étranger. Depuis 2001, elle soutient plus de 1.000 projets de préservation du patrimoine culturel dans plus de 130 pays termine la note de presse.

HPN

Source : Ambassade Américaine en Haïti

Elles sont nombreuses les villes du pays, dont l’histoire est intiment liée à un patrimoine, un site, etc. la ville des Cayes et sa perle, Gelée qui ne luit presque plus, entretiennent cette relation qui plane au-delà des limites du temps pour s’ancrer dans la mémoire des voyageurs en quête de plaisirs.

A deux pas du Palais présidentiel au Champ de Mars, les ruines du bâtiment qui logeait le Rex théâtre représentant autrefois la plus grande salle de spectacle de Port-au-Prince, sont transformées en dépotoir de fatras. Pire, l’espace est devenu aussi le lieu de satisfaction de pressants besoins physiologiques des enfants de rue et oisifs du Champ de Mars qui, le soir venu, l’utilisent malgré tout comme dortoir de fortune, constate Haiti Press Network.

 

 Diverses voix du secteur touristique ont réagi suite à la décision de placer la destination Haïti sur la liste noire des tour-opérateurs internationaux. Les USA qui ont le niveau d’alerte 4 interdisant les voyages.

 

« Haïti demeure incontestablement le portail culturel et historique de la Caraïbe.  Les touristes avides de savoir visiteront cette grande nation, ce grand peuple, ce pays riche habité par des pauvres », s’est indigné l’Agronome Jean Camille Buissereth, Coordonnateur Général de la Fondation pour le Développement du Tourisme Alternatif (FONDTAH).

 

 Pour sa part, Rudolf Desrose, du Réseau National des Promoteurs du Tourisme Solidaire (RENAPROTS) pense qu’il faut que la diplomatie haïtienne se mette rapidement au travail. « Il faut mettre de l’ordre dans la maison et profiter pour favoriser le tourisme local dans un premier temps avant de pouvoir rétablir la confiance à l’international », a soutenu le Coordonnateur du RENAPROTS.

 

 Selon le RENAPROTS dans la foulée l’État haïtien doit réagir tout de suite à coups de notes de presse en vue de redresser la perception sur la destination Haïti.

 

La propriétaire d’une agence spécialisée dans la planification de mariage en Haïti s’est également prononcée sur ces avis suite à la crise qui sévit dans le pays. « Concrètement, il serait temps de prendre son destin en main et qu'on se mette sérieusement au travail », a-t-elle avancé.

 

 

 

 

Elle a en outre exhorté le Ministère du Tourisme de faire des actions concrètes en partenariat avec l'Association Touristique d’Haïti afin de relever la situation.

 

 « Les responsables au ministère ont pour tâche de s’asseoir au plus vite avec chaque sous-secteur du tourisme, prendre en compte des revendications de chacun, arrêter les voyages inutiles, établir un plan de communication auprès des Haïtiens de la diaspora afin de gagner leur confiance avant d'attirer les étrangers ».

 

 

 

 

De son Côté, David Petit-Frère de l’Organisme Aventure Tours a rendu le gouvernement responsable dans la débâcle du tourisme.

 

 

 

 

Arol Saint-Félix de Ayiti Team, jeune opérateur touristique proposant des forfaits dans le pays et sur le monde croit que les problèmes socio-économiques et politiques auxquels le pays fait face, doivent être résolus avant que la destination retrouve sa place sur la carte touristique mondiale.

 

 

Labadie, lieu de vacuité du département du Nord, est sur le point d’avoir enfin une voie facile d’accès qui y mène. Les travaux de construction sont en cours d’exécution sur les six kilomètres de route qui conduisent à ce lieu touristique, joyau du département du Nord, a constaté HPN, le vendredi 16 septembre, lors de notre passage dans la région.   

Le salon des "Destination Caraïbe et Guyane" se déroule les  3 et 4 juin 2016 à Fort de France en Martinique. Ce grand rendez-vous du tourisme et de l’industrie voyage des caraïbes précisément, a sélectionné la destination Haïti comme invitée d’honneur en cette édition.

Désormais on ne parle plus de Club Indigo sur la Côte des Arcadins. Mais plutôt de Royal Decameron Indigo Beach Resort et Spa. Un hôtel tout-inclus complètement rénové qui fait partie d’une chaine d’hôtels latino-américains de plus de 15 mille chambres dans le monde. La présentation a été faite à la presse au crépuscule, le lundi 7 décembre, en présence des responsables et de la ministre du Tourisme et des Industries créatives, Mme Stéphanie Balmir Villedouin, a constaté sur place Haiti Press Network.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages