Haïti-Boxe : Les boxeurs haïtiens triomphent jeudi au Karibe à la soirée de boxe internationale ‘’Fight Night One

Boxe
Typographie
 
 
 
Les boxeurs haïtiens Evens Pierre et Wilcky Camfort ont permis à Haiti de réaliser un sans faute jeudi soir dans la soirée de boxe internationale proposée par le promoteur Jacques Deschamps Fils et baptisée “Fight Night One”. Evens Pierre qui a tenu sa promesse d’infliger un Knock-out au dominicain Francisco Contreras vise maintenant le championnat du monde.
 
 
Les boxeurs haïtiens Evens Pierre et Wilcky Comfort ont permis à la boxe haïtienne de cartonner dans la nuit de jeudi à vendredi à l’occasion de la soirée “Fight Night One” réalisée au Karibe Convention Center à l’initiative du promoteur Jacques Deschamps Fils.
 
 
Evans Pierre, affectueusement surnommé “Le fils de Cité Soleil”, pour avoir grandi dans cette commune qui incarne la pauvreté qui sévit en Haiti, a envoyé son adversaire dominicain Francisco Contreras au Tapis à l’entame du 7e round, comme il l’avait d’ailleurs promis.
 

Au début du premier round rien ne laissait pourtant  augurer un KO. En effet, l’expérimenté adversaire dominicain d’Evens Pierre s’était bien lancé dans la partie, et les deux protagonistes se rendaient coups pour coups. 

C’est dans le 6e round qu’Evens Pierre, poussé par le public du Karibe, allait prendre les choses en main et renvoyer bredouille celui qui s’est déjà mesuré à l’ancien champion du monde, Jorge Linares.
 
“Heureusement que je n’étais pas seul”, s’est réjoui au terme du combat, le numéro un mondial WBA des poids légers qui rêve de discuter le championnat du monde à domicile. Il a d’ailleurs profité de la présence dans la salle du premier ministre Jack Guy Lafontant pour lui demander d’accompagner le promoteur Deschamps en vue de la concrétisation de ce rêve.
 
 
Bien avant la victoire d’Evens Pierre dans le combat choc de la soirée, l’autre haïtien qui était monté sur le ring, Wilcky Camfort avait battu, par décision unanime des juges, son adversaire mexicain Eduardo Rodrigo Media Ortiz pour conserver son titre de champion du monde WBA Fedelatin de sa catégorie, le super welter.
 
 
Un autre combat avec ceinture en jeu, a aussi été proposé au public du Karibe. Il a opposé le dominicain Jackson Martinez au panaméen Rolando Giono. C’est le premier qui s’est imposé au terme de 11 rounds pour s’adjuger le titre WBA des poids légers qu’Evens Pierre avait laissé vacant en accédant à une catégorie supérieure.
 
 
Pour le reste, le cubain Damian Rodriguez a battu le vénézuélien Adrian Perez, le vénézuélien Roger Gutierrez s’est défait du dominicain Willy Morillo, Yohan Perez, également du Venezuela a battu le colombien Aristides Quintero et le cubain Pablo Vicente s’est imposé aux dépens du dominicain Brayner Vazquez contraint à l’abandon.
 
 
Outre le premier ministre Jack Guy lafontant, l’ancien président Michel Martelly, le président de la fédération haïtienne de boxe olympique Pierre Eddy Daniel et le président de la WBA Fedelatin, Aurelio Fiengo ont aussi participé à cette soirée à laquelle, le président de la commission haïtienne de boxe, Frederick Aupont, a brillé par son absence.
 
 

Par Dodeley Orélus

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages