Haïti-Foot-fem: Le football féminin perd un peu de son charme

Sport
Typographie

 

Depuis un certain temps   les médias ne font que parler de l'AS Tigresses comme équipe championne du championnat national. Aucune formation féminine locale ne peut contrecarrer ce club car il contient les meilleures joueuses des sélections nationales.

 

Dans le temps on pouvait voir le Valentina capable de battre les jaunes et noire, sans oublier l'Essentiel FC qui pouvait tenir tête à cette équipe. Aujourd'hui sans ces clubs et avec l'absence des bonnes joueuses dans les autres équipes, le championnat national féminin perd toute sa saveur. On pouvait aller au stade sylvio Cator pour admirer Adeline Saintillmont, Manoucheka Pierre Louis (Valentina), Roselaure Borgella ou Nerlande (Essentiel), aujourd'hui à part Sherly Jeudy(Anacaona) ou Charles (Aigle Brillant) qui jouent pour deux autres clubs, la majorité des joueuses des sélections nationales (U17, U20, seniore) se trouve dans l'effectif des Tigresses. 

 

Comment un autre club peut affronter une formation déjà trop forte? Il n'y pas vraiment d'équilibre. 

Mikerline Saint Felix, Love entre autres anciennes jeunes talents de Valentina, interdites par le président de la fédération haïtienne de football (FHF), Dr Yves Jean Bart de porter les couleurs d'un autre club. Les nouvelles formations comme le Don Bosco, Exafoot sont incapables d'affronter la meilleure équipe de cette compétition qu'est l'AS Tigresses qui regroupe les plus grands talents des sélections locales.

 

Pour avoir une belle sélection nationale comme celle qui a participé à la coupe du monde France 2018, il faut un championnat équitable créant un véritable  challenge entre les joueuses. Les responsables doivent penser autrement et essayer d’éparpiller les meilleures joueuses dans les différents clubs.

 

Le football féminin n'est plus ce qu'il était dans le temps... Tout change. Et ceci empêche les amants du foot féminin de se rendre en grand nombre au stade national ou dans les nombreux parcs nationaux pour assister aux rencontres. La FHF doit penser autrement pour une meilleure gestion de ce championnat, dans le cas contraire, il disparaîtra définitivement.

 

Esther Versiere

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages