Haiti-Foot-U-20 : La FHF déplore le manque de soutien du pays

Football
Typographie

Dans une note de presse, le secrétaire général de la Fédération haïtienne de football, Carlo Marcelin n’a pas hésité à rendre responsable le gouvernement haïtien de la défaite des jeunes Grenadiers à la dernière phase des éliminatoires de la coupe du monde. Il a souligné à travers ce communiqué que c’est le manque de soutien du pays qui a détruit la moindre chance de ces jeunes joueurs.

« La FHF juge vraiment frustrant que les athlètes haïtiens en général, malgré des sacrifices dans un environnement de misère, ne puissent pas pour des raisons de support de leur pays qu'ils représentent pourtant, développer leurs qualités et leur courage et faire honneur à Haïti », a-t-il écrit.

Voici le contenu de cette note de presse

La Fédération Haïtienne de football (FHF) renouvelle ses remerciements à tous ceux-là qui l'ont accompagnée dans la préparation et le voyage des Grenadiers à l'occasion de leur participation aux éliminatoires de la Coupe du monde de la catégorie U-20 de la FIFA, édition INDE-2017. 

Ces sentiments de gratitude S'ÉTENDENT aux Clubs qui ont mis les joueurs à notre disposition, aux Membres du staff technique et aux joueurs qui ont durement travaillé pendant presque deux (2) ans pour amener l'équipe au sommet de la Caraïbe en gagnant sept (7) et un résultat nul sur les huit (8) matches disputés lors des deux 1éres phases.

La FHF déplore que de graves problèmes financiers aient empêché cette équipe au potentiel élevé d’avoir la préparation adéquate et de disposer de tous ses atouts pour donner sa pleine capacité dans le Pré Mondial de Costa Rica de loin d’un niveau plus relevé avec la présence des ténors de l'Amérique du Nord et du Centre.

La FHF a souffert que l'entraineur national Kowsky Sainvil, si précieux dans l'organisation générale de l'équipe, trois (3) défenseurs titulaires (Horacius Vilmont, Wendy St Félix, Denso Ulysse) pour des motifs liés à l'absence d’accompagnement public n’ait pas pu faire le déplacement contraignant à des improvisations à des postes défensifs suicidaires face à une équipe aussi rompue à la haute compétition que celle des USA.

La FHF juge vraiment frustrant que les athlètes Haïtiens en général, malgré des sacrifices dans un environnement de misère, ne puissent pas pour des raisons de support de leur pays qu'ils représentent pourtant, développer leurs qualités et leur courage et faire honneur à Haïti .

Les équipes nationales et les athlètes internationaux sont les véritables Ambassadeurs du pays et l'Etat Haïtien se doit de les accompagner pour les aider à concrétiser des performances honorables pour le rayonnement de leur pays.

Le pire, ces équipes nationales de jeunes ont démontré un potentiel énorme et ne trouvent dommage aucun support à l'abord de la phase la plus importante de la compétition, ce qui n'est pas le meilleur moyen d’encourager d’autres jeunes à travailler dur pendant des années dans l’objectif représenter leur pays sur la scène internationale.

 

M. Carlo MARCELIN

Secrétaire Général de la FHF

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages