La Fédération haïtienne de football (FHF) a publié une liste de 28 joueuses convoqués pour préparer les premières séances d'entrainement pour les éliminatoires des Jeux Olympiques de Tokyo 2020.
 
 
Cette première tranche de préparation se fera sous les tutelles de Laurent Mortel et Florent Mira avec les athlètes présentes en Haiti au centre FIFA Goal.
 
 
Selon les responsables,  la deuxième partie des séances se fera aux USA en janvier prochain avec les joueuses retenues.
 
 
La liste des 28 joueuses :
 
Gardiennes : Jonie Gabriel, Madelina Fleuriot, Nahomie Ambroise, Edjeny Joseph
 
Défenseures : Nancy Lindor, Johanne Laporte, Soveline Beaubrun, Ruthny Mathurin, Esthericove Joseph, Maudeline Moryl, Fabiola Saint-Fleur, Emeline Charles, Naphtalie Northé, Rosianne Jean
 
Milieux : Melissa Dacius, Phiseline Michel, Angeline Gustave, Sherly Jeudy, Dolorès Jean-Thomas, Bethina Petit-Frère, Gaëlle Dumas, Dayana Pierre-Louis, Chelsea Surpris
 
Attaquantes : Mikerline Saint-Félix, Roseline Eloissaint, Darlina Joseph, Isnada Lebrun, Nelourde Nicolas.
 
 
 
EV

 

 

 

Suite au tirage au sort des deux tours effectués mercredi 11 décembre dernier par la Concacaf à Miami (Floride) pour les barrages de la Gold Cup 2021,  Haiti  disputera son match contre le vainqueur du match entre la Guadeloupe et Saint Vincent et les Grenadines qui se disputera en mai 2020 prochain dans le cadre du premier tour préliminaire. 

 

La Guadeloupe en Ligue C qui avait  disputé 4 matches pour autant de victoires  a été promue en Ligue B ainsi que Saint Vincent a terminé 2e dans le groupe D de la Ligue B avec un bilan de 3 victoires, 2 nuls et une défaite.

 

Les 4 vainqueurs du 2e tour obtiendront directement leurs billets pour la phase finale de la Gold Cup 2021.

 

Les affiches du premier tour (mars 2020)

Match 1 : Guadeloupe vs Saint Vincent et les Grenadines

Match 2: Barbade vs Guyana

 

Match 3: Bahamas vs Guyane Française

Match 4 : Guatemala vs Montserrat

 

Les affiches du second tour (juin 2020)

Vainqueur match 1 vs Haïti

Vainqueur match 2 vs Trinidad and Tobago

Vainqueur match 3 vs Bermudes

Vainqueur match 4 vs Cuba

 

EV

 

 

 

Publié jeudi 28 novembre par la FIFA,  Haiti a pris deux places dans ce nouveau classement en se positionnant à la 86e place avec une bagatelle de 1281 points.

 

Les Grenadiers qui ont disputé des matches de la Ligue des Nations mais n'ont pas brillé et ont gagné deux points contre le Costa-Rica (86e) pour deux matches nuls. 

 

Relégué en Ligue B,  la sélection nationale occupe toujours la 10e position pour la zone Concacaf.

 

 

 

En attendant la prochaine publication de la fédération suprême du football,  Haiti doit disputer des matches amicaux pour grimper dans le classement mondial.

 

Esther Versière

 
 
La dernière phase éliminatoire du Mondial U20 féminin se disputera en République dominicaine du 15 février au 1er mars prochain. 20 pays prendront part à cette phase dont trois d'entre eux obtiendront leur billet qualificatif pour ce tour ultime de la zone Concacaf.
 
 
Haiti se retrouve dans le groupe F en compagnie des Îles Caïmans,  du Panama et du Trinidad & Tobago. Les compétitions se feront au stade Félix Sanchez et panaméricain dans la ville de Santo Domingo et San Cristobál.
 
 
Le calendrier des U20 haïtiennes :
 
 
16 février : Haïti vs Îles Caïmans
 
 
18 février : Haïti vs Panama
 
 
20 février : Haïti vs Trinidad
 
 
EV

 

 
A 34 ans, Megan Rapinoe mérite plus que jamais d’inscrire son nom au palmarès d’un prix qui a trop longtemps ignoré les footballeuses. Sans surprise, la star américaine du soccer a succédé, lundi 2 décembre 2019, à la Norvégienne Ada Hegerberg, vainqueur l’an dernier du premier Ballon d’or féminin de l’histoire.
 
 
 
Sa victoire ne souffre aucune contestation. A la différence des hommes, où une escouade de joueurs de Liverpool, champions d’Europe, pouvaient prétendre cette année concurrencer le sextuple Ballon d’or Lionel Messi, la récompense féminine ne laissait guère place au suspense.
 
 
Meilleure buteuse (six réalisations) et meilleure joueuse de la Coupe du monde féminine de cet été en France, déjà élue meilleure joueuse de l’année par la Fédération internationale de football (FIFA), la Capitaine des Etats-Unis (50 buts en 158 matchs) a écrasé de toute son aura la saison.
 
 
Elle a été élue par un panel de votants qui a réuni 48 journalistes, un par pays où le football féminin est pratiqué en compétition. Une récompense bien méritée pour la capitaine de la sélection américaine de football.
 
 
Le classement du Ballon d'Or féminin : 
 
1. Megan Rapinoe (USA/Reign FC)
2. Lucy Bronze (ANG/Lyon)
3. Alex Morgan (USA/Orlando Pride)
4. Ada Hegerberg (NOR/Lyon)
5. Viviane Miedema (HOL/Arsenal)
6. Wendie Renard (FRA/Lyon)
7. Sam Kerr (AUS/Chicago Red Stars)
8. Rose Lavelle (USA/Washington Spirit)
9. Ellen White (ANG/Manchester City)
10. Dzsenifer Marozsan (ALL/Lyon)
11. Amandine Henry (FRA/Lyon)
12. Sari van Veenendal (HOL/Atlético de Madrid)
13. Tobin Heath (USA/Portland Thorns)
14. Pernille Harder (DAN/VfL Wolfsburg)
15. Lieke Martens (HOL/FC Barcelone)
16. Kosovare Asllani (SUE/CD Tacon)
17. Nilla Fischer (SUE/Linköpings)
18. Marta (BRE/Orlando Pride)
19. Sofia Jakobsson (SUE/CD Tacon)
20. Sarah Bouhaddi (FRA/Lyon)
 
 
Sources combinées

 

 

A cause des problèmes politiques qui augmentent de plus en plus dans le pays,  la Fédération Haïtienne de football(FHF) pourrait annuler la série clôture du championnat national en gardant les 16 équipes en première division et la montée de deux autres pour la saison prochaine,  lit-on sur un journal en ligne.

 

En Haiti,  rien n'est épargné pendant cette crise politique,  pas même le sport. Dans le souci de garder intact cette compétition,  les responsables compteraient clôturer l'année 2019 avec la série d'ouverture et aucun club ne sera relégué en deuxième division.  

 

Incapable de programmer le moindre match durant cette situation d'insécurité,  le football national souffre depuis son coup d'envoi en reportant constamment des rencontres. Pour respecter le calendrier de la FIFA,  les membres de la fédération locale pense déjà à l'annulation de la 2e phase du championnat.

 

L'année 2019 n'a pas été une réussite pour le football haïtien. Le déplacement de l'avant dernier match d'Haiti dans la Ligue A,  la perte de la dernière phase féminine des éliminatoires des jeux Olympiques Tokyo 2020 et très prochainement l'annulation de la série de fermeture. Le sport haïtien souffre,  le football et tant d'autres disciplines.

 

EV

 
 
Suite à l'élimination des U17 au mondial 2019 Brésil pour 3 matches disputés et autant de défaites, les responsables n'ont rien appris encore. Pour obtenir un meilleur résultat,  les joueurs doivent mieux se préparer avant d'entamer les compétitions internationales notamment une coupe du monde.
 
 
Pour 4 participations des joueurs nationaux en coupe du monde, les équipes n'ont pas été préparées pour disputer une phase finale de cette envergure. Avec ce manque de préparation,  Haiti prend toujours la porte de sortie sans aucune victoire. 
 
 
En 1974,  2007 (U17 garçon),  2018 (U20 femme) et encore 2019 pour les petits grenadiers. Pour le bilan,  12 matches dont 11 défaites et un nul en 2007 face à la France et 36 buts encaissés. Rien n'est positif pour les sélections nationales avec tant de résultats négatifs dans différentes catégories.
 
 
Malgré ces notes négatives,  certains joueurs se sont différenciés lors de leur passage en coupe du monde en inscrivant des buts: Emmanuel Sanon (2), Peterson Joseph, Guemsly Joseph, Peterson Desrivières, Nérilia Mondésir (3), Carl Fred Sainté, Samuel Jeanty, Kervens Jolicoeur.
 
 
Espérons le 17 novembre prochain dans le match retour contre le Costa-Rica,  les Grenadiers offriront une meilleure prestation et une victoire aux fans du ballon rond.
 
EV

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages