Haiti – insécurité : La DIRPOD rend hommage aux policiers victimes

Securite
Typographie

 

 

À l’initiative de la direction politique de l’opposition une cérémonie d’hommage en mémoire des policiers victimes dans l’exercice de leur fonction a été organisée mardi à la capitale.  Plusieurs photos des policiers tombés notamment au cours de l’opération ratée au Village de Dieu le 12 Mars ont été exposées pour saluer leur départ tragique.

 

Cette activité visait également à dire non à la dictature, exiger le respect de la constitution et le départ du président Jovenel Moïse son mandat a pris depuis le 7 février ont fait savoir Danio Siriack et Michel André membre de la DIRPOD. Ils en appellent à l’intensification de la mobilisation en vue de forcer Jovenel Moïse à quitter le pouvoir.

 

Plusieurs proches des policiers victimes ont pris part à cette activité. Chamoumoune Bellegrade, la femme du policier Jean Daniel Michel assassiné par plusieurs balles à Simon Pelé le 17 Mars.

 

En effet, sur sa page Facebook, la PNH a fait savoir que ce dernier a été tué alors qu’il participait au pillage de Universal Motors, par un groupe de vandales se réclamant de fantom 509. Des informations démenties par la veuve du policier. D’ailleurs elle présente son mari défunt comme un homme intègre.

 

Les avocats du syndicat de la Police nationale Jean Fritz Magny continuent de dénoncer le caractère illégal de l’arrestation suivi de l’emprisonnement de l’ancien porte-parole du SPNH-17 Abelson Grosnègre. L’ancien inspecteur divisionnaire assimile à des actes de répressions syndicales cette arrestation. De son coté, Marise Grosnègre petite sœur du policier révoqué exige sa libération immédiate dément elle aussi que son frère serait membre du groupe Fantom509.

 

Jean Chrisnol Prophète

pecdo55@gmail.com

 

 

 

À l’initiative de la direction politique de l’opposition une cérémonie d’hommage en mémoire des policiers victimes dans l’exercice de leur fonction a été organisée mardi à la capitale.  Plusieurs photos des policiers tombés notamment au cours de l’opération ratée au Village de Dieu le 12 Mars ont été exposées pour saluer leur départ tragique.

 

Cette activité visait également à dire non à la dictature, exiger le respect de la constitution et le départ du président Jovenel Moïse son mandat a pris depuis le 7 février ont fait savoir Danio Siriack et Michel André membre de la DIRPOD. Ils en appellent à l’intensification de la mobilisation en vue de forcer Jovenel Moïse à quitter le pouvoir.

 

Plusieurs proches des policiers victimes ont pris part à cette activité. Chamoumoune Bellegrade, la femme du policier Jean Daniel Michel assassiné par plusieurs balles à Simon Pelé le 17 Mars.

 

En effet, sur sa page Facebook, la PNH a fait savoir que ce dernier a été tué alors qu’il participait au pillage de Universal Motors, par un groupe de vandales se réclamant de fantom 509. Des informations démenties par la veuve du policier. D’ailleurs elle présente son mari défunt comme un homme intègre.

 

Les avocats du syndicat de la Police nationale Jean Fritz Magny continuent de dénoncer le caractère illégal de l’arrestation suivi de l’emprisonnement de l’ancien porte-parole du SPNH-17 Abelson Grosnègre. L’ancien inspecteur divisionnaire assimile à des actes de répressions syndicales cette arrestation. De son coté, Marise Grosnègre petite sœur du policier révoqué exige sa libération immédiate dément elle aussi que son frère serait membre du groupe Fantom509.

 

Jean Chrisnol Prophète

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages