Haïti-Sécurité : L'OPC exige du nouveau DG de la PNH un plan de sécurité pour protéger les citoyens

Securite
Typographie

 

 

 

Moins de 24 heures après l'installation du nouveau directeur général par intérim de la Police Nationale d'Haïti, Léon Charles, l'Office de la Protection du Citoyen demande à l'actuel chef de la Police de protéger la population ainsi que les membres de l'institution qu'il dirige désormais.

 

Dans une note publiée le 16 Novembre portant la signature de l'Officier Protecteur, Me Renan Hédouville, l'institution nationale indépendante de promotion et de protection des droits de l'homme dit espérer que le nouveau Directeur Général soit en mesure d'adopter dans le meilleur délai un plan de sécurité pouvant protéger réellement la population, sachant que les cas d'enlèvement et d'assassinat n'ont cessé d'augmenter depuis quelques mois notamment dans la zone métropolitaine de Port-au-prince.

 

Plus loin, L’OPC, ayant servi de médiateur dans la mise en place du premier syndicat légalement reconnu de la Police Nationale, recommande à  M Charles d’établir une passerelle de communication entre la Direction générale de l’institution policière et le Syndicat de la Police Nationale d’Haïti (SPNH) afin de faciliter un climat de sérénité au sein de l’institution pour que les revendications des agents de l'ordre soient entendues et qu'ils puissent travailler pour le bien-être des citoyens du pays. 

 

Par ailleurs, l'Office de la Protection du Citoyen salue l'arrivée de Léon Charles à la tête de la Police Nationale en remplacement de Rameau Normil. Un changement qui arrive à point nommé selon Me Hédouville qui croit que la population a trop souffert de l'insécurité qui s'est accrue un peu partout dans le pays dont personne n'est épargné.

 

 

Marvens Pierre

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages