Haïti-manifestations : manifestations, échauffourées et incidents dans le centre de Port-au-Prince

Securite
Typographie

 

Des incidents ont éclaté jeudi midi dans le centre de Port-au-Prince où des étudiants se rassemblaient pour une marche contre l’insécurité et l’assassinat le 28 août dernier de Me Monferrier Dorval tué devant sa résidence par des inconnus armés.

 

Alors que plusieurs dizaines d’étudiants se réunissaient devant la Faculté de droit pour lancer la marche, celle-ci a été étouffée dans l’œuf par des patrouilles de la police nationale qui ont fait usage de gaz lacrymogène. On n’a pas signalé de blessés parmi les étudiants.

 

Les étudiants comptaient déposer une gerbe de fleurs devant la résidence du professeur de droit constitutionnel assassiné de trois balles alors qu’il rentrait chez lui dans le quartier de la résidence officielle du président Jovenel Moise. Ils ont riposté en lançant des jets de pierres et des bouteilles en direction des policiers.

 

Le rassemblement a été ensuite dispersé par la police qui a également tiré en l’air apparemment pour faire avorter la manifestation des étudiants. Sur une banderole de couleur noire déployée devant la Faculté on pouvait lire « La vi tout moun konte ».

 

Des lycéens qui voulaient se joindre aux étudiants ont été repoussés par la police qui a fait usage de beaucoup de bouteilles de gaz lacrymogène.

Un journaliste a été blessé à la tête.

 

Photo : Kervens Olivier

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages