Haïti–Insécurité : Joseph Jouthe fait appel à la vigilance, la patience, l’intelligence et au courage des policiers

Securite
Typographie

 

Port-au-Prince a vécu, mercredi, une nouvelle journée de tensions dans plusieurs quartiers du centre-ville où de nombreux tirs nourris ont été entendus dans plusieurs endroits de la capitale provoquant des déplacements de foules paniquées.

 

Au bas de Delmas, des affrontements ont eu lieu entre la police et des bandits, a fait savoir le porte-parole de la PNH, le commissaire Michel-Ange Louis-Jeune.  Les blindés mobilisés par la PNH ont subi d’importants dommages. 

 

Parallèlement des centaines d’élèves de différents lycées étaient, une nouvelle fois, dans les rues de la capitale en vue d’exiger la présence des enseignants dans les salles de classe. Leur manifestation a été dispersée à plusieurs reprises par la police.

 

C’est justement dans ce contexte d’affrontements entre gangs et policiers que le président du CSPN Joseph Jouthe, qui continue de rappeler qu’il est le premier policier de la nation, a fait appel à la vigilance, à la patience, à l’intelligence et au courage des policiers.

 

Le Premier ministre a également de demandé à la population de faire confiance à la PNH et de la supporter dans sa mission de protéger et servir.

 

Joseph Jouthe a affirmé que la police nationale est, pour le moment, la seule force appelée à garantir la sécurité dans le pays. Il a aussi assuré que son gouvernement a pris des décisions pour répondre aux revendications les plus urgentes des policiers.

 

Le chef du gouvernement, qui a aussi fait état d’un audit de l’administration de la PNH et des efforts pour renforcer la capacité opérationnelle de la police, a invité les forces vives du pays au dialogue et à un sursaut national afin de sortir le pays de la situation actuelle.

 

 

Jean Chrisnol Prophète

pecdo55@gmail.com

 

 

Port-au-Prince a vécu, mercredi, une nouvelle journée de tensions dans plusieurs quartiers du centre-ville où de nombreux tirs nourris ont été entendus dans plusieurs endroits de la capitale provoquant des déplacements de foules paniquées.

 

Au bas de Delmas, des affrontements ont eu lieu entre la police et des bandits, a fait savoir le porte-parole de la PNH, le commissaire Michel-Ange Louis-Jeune.  Les blindés mobilisés par la PNH ont subi d’importants dommages. 

 

Parallèlement des centaines d’élèves de différents lycées étaient, une nouvelle fois, dans les rues de la capitale en vue d’exiger la présence des enseignants dans les salles de classe. Leur manifestation a été dispersée à plusieurs reprises par la police.

 

C’est justement dans ce contexte d’affrontements entre gangs et policiers que le président du CSPN Joseph Jouthe, qui continue de rappeler qu’il est le premier policier de la nation, a fait appel à la vigilance, à la patience, à l’intelligence et au courage des policiers.

 

Le Premier ministre a également de demandé à la population de faire confiance à la PNH et de la supporter dans sa mission de protéger et servir.

 

Joseph Jouthe a affirmé que la police nationale est, pour le moment, la seule force appelée à garantir la sécurité dans le pays. Il a aussi assuré que son gouvernement a pris des décisions pour répondre aux revendications les plus urgentes des policiers.

 

Le chef du gouvernement, qui a aussi fait état d’un audit de l’administration de la PNH et des efforts pour renforcer la capacité opérationnelle de la police, a invité les forces vives du pays au dialogue et à un sursaut national afin de sortir le pays de la situation actuelle.

 

 

Jean Chrisnol Prophète

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages