Haïti-sécurité-politique : « Il y a un effort d’organisation des gangs armés en milice pour permettre au pouvoir en place de se renouveler », révèle une enquête de la FJKL

Securite
Typographie

 

 

 

 

 

Dans un rapport titré, « Terreur dans les quartiers populaires / Pont Rouge au cœur d’une stratégie électorale macabre »,  La Fondasyon Je Klere (FJKL) tire la sonnette d’alarme sur les violences orchestrées au quartier historique de Pont Rouge et ses zones avoisinantes qui ont subi les assauts répétés de groupes armés les 24, 25 et 26 mai dernier. « Maisons incendiées, corps calcinés, personnes tuées, blessées par balles, portées disparues caractérisent ces douloureux évènements », a révélé l’enquête de l’organisme de défense des droits humains.

 

 

 

Au-delà des actes de terreur, selon la FJKL Pont Rouge est au cœur d’une stratégie électorale macabre qu’il y a lieu de chercher à comprendre et à dénoncer afin d’éviter le pire.

 

 

 

L’organisme note dans l’introduction de son enquête que la population est abandonnée aux gangs armés qui, dans certains cas, ont même reçu le support actif ou passif des forces de l’ordre pour des raisons idéologiques ou tout simplement criminelles.

 

 

 

Selon la FJKL, Pont Rouge, la commune de Cité Soleil, Delmas et les trois circonscriptions de Port-au-Prince sont au cœur de cette stratégie macabre. « Si le plan aboutit, Haïti sera officiellement et légalement un Etat voyou, un ordre public assassin. Et les droits humains continueront à être massivement et systématiquement violés », croit-t-elle en invitant les citoyens à se réveiller dès maintenant pour faire échec à ce plan macabre.

 

 

 

En conclusion, la Fondasyon Je Klere (FJKL) recommande la création d’une commission d’enquête indépendante avec le support  du Haut-Commissariat des Nations-Unies aux Droits de l’Homme pour faire la lumière sur ces douloureux évènements et la multiplication des actes de criminalité, de disparitions forcées, de viol, d’incendies criminels, d’enlèvements, d’exécutions extrajudiciaires qui constituent le lot quotidien des habitants des quartiers populaires en particulier et de la population en général et que justice soit rendue aux victimes.

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages