Haïti - Police : Yanick Joseph et ses 4 collègues révoqués sont réintégrés

Securite
Typographie

 

 

 

 

 

Le Commissaire de police, Michel-Ange Louis-Jeune porte-parole de la PNH a officiellement annoncé mercredi lors d’une conférence de presse la réintégration des cinq (5) policiers révoqués membres du syndicat de la PNH révoqués par la hiérarchie de l’institution.

 

 

 

En effet, Yanick Joseph, agent II, Belson Gros-Nègre et Gédéon Mombrun également agent II, un agent I Yens Lamarre et l’inspecteur Jean Elder Lundi ont été révoqués pour indiscipline, atteinte à l’honneur de l’institution et acte de vandalisme en février dernier.

 

 

 

Les policiers qui manifestaient en faveur de la création d’un syndicat au sein de la Police Nationale d'Haïti (SPNH) sont réintégrés après avoir été soutenus par leurs collègues lors de violentes manifestations notamment à Port-au-Prince. Un arrêté du gouvernement confère désormais cette liberté aux agents de la Police Nationale d'Haïti. La réintégration des policiers révoqués était une condition sine qua non posée par les policiers protestataires. 

 

 

 

Dans le cadre de cette conférence de presse, le Porte-Parole de la PNH, Michel-Ange Louis Jeune a annoncé la création d'une nouvelle unité au sein de l'institution policière en charge du Bien-être des Policiers.

 

 

 

Dans le contexte marqué par la propagation du Coronavirus dans le monde, du côté de la Police Nationale d'Haïti, Michel-Ange Louis Jeune informe également la mise en place d'un atelier devant produire en moyenne 500 masques pour les policiers au quotidien.

 

 

 

D'autres dispositions sont actuellement en cours d'être prises par le haut commandement tant pour les policiers que pour les détenus sous leur commandement selon les propos de Michel-Ange Louis Jeune.

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages