Haiti-Incendie : l'OHDH appelle l'Etat à fixer les responsabilités dans le drame de l'Orphelinat à Fermathe

Securite
Typographie

 

dans une note publiée ce vendredi 14 février 2020, L’Observatoire Haïtien des Droits Humains (OHDH), organisme haïtien d’Observation, de Promotion et de Défense des droits humains  se dit totalement dévasté par le décès tragique d’au moins 15 enfants dans un orphelinat situé à Fermathe dans les hauteurs de Kenscoff, commune de Port-au-Prince, ce vendredi 14 février 2020.

 

 

"En effet, selon des informations confirmées par la justice haïtienne et l’Institut du Bien Etre Social et des Recherches (IBESR), pas moins de 15 enfants sont morts calcinés et/ou asphyxiés dans cet orphelinat appartenant à l’église compréhension de la bible, situé à Fermathe, suite à un incendie qui s’est éclatée tôt ce vendredi matin dans les locaux dudit centre d’accueil pour enfants" peut on lire dans cette note.   

   

L’Observatoire Haïtien des Droits Humains (OHDH) se dit  renverser devant cette tragédie qui a coûté la vie à ces enfants, des innocents qui ne voulaient que vivre dans le bien-être.

 

L’OHDH en a profité pour condamner les mauvaises conditions dans lesquelles vivent des enfants dans des centres d’accueil pour enfants qui n’ont  pour la plupart, aucune  autorisation de fonctionnement de l’Etat haïtien.

 

"L’Observatoire Haïtien des Droits Humains (OHDH) dénonce l’irresponsabilité de l’Etat haïtien via l’Institut du Bien Etre Social et des Recherches (IBESR) dans la gestion des orphelinats/ centres d’accueil pour enfants dans le pays. L’OHDH rappelle que plus d’un millier d’orphelinats ou centres d’accueil pour enfants fonctionnent sans autorisation à travers le pays et traitent les enfants comme des animaux en violation de toutes les normes régissant la matière, principalement en violation de la Convention Internationale relative aux Droits de l’Enfant (CIDE) signée et ratifiée par Haïti" écrit l'OHDH dans cette note qui porte la signature de Me Joinet Merzius. 

 

 L’Observatoire déplore que le bien être social ne mène aucune enquête sur les conditions de fonctionnement des centres d'accueil. 

 

L’Observatoire Haïtien des Droits Humains (OHDH), organisme haïtien d’Observation, de Promotion et de Défense des droits humains appelle d’une part l’Etat haïtien à fixer ses responsabilités et à réglementer une fois pour toute le fonctionnement des ces centres d’accueil pour enfants et d’autre part à fixer les responsabilités des dirigeants de ce centre dans ce drame. 

 

HPN

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages