Haïti-sécurité : des morts et des blessés lors d’une opération de la police

Securite
Typographie

 

 

Au moins deux policiers seraient blessés par balles et trois présumés bandits armés tués mardi pendant une importante opération menée à Port-au-Prince par des dizaines de policiers appuyés par des véhicules blindés, a appris Haiti Press Network.

 

 

 

Aucun bilan officiel n’a été fourni par les autorités. Toutefois, selon des informations circulant sur les réseaux sociaux, trois bandits auraient été abattus et deux policiers blessés.

 

 

 

Sur les réseaux sociaux, des images montrent des véhicules de la police immobilisés avec des pneus apparemment transpercés de balles.

 

 

 

Dans la matinée du 31 décembre, des unités de la police nationales avaient lancé une vaste opération pour tenter de reprendre le contrôle du Village de Dieu, un bidonville situé à la sortie sud de la capitale où opèrent de nombreux groupes armés.

 

 

 

De nombreuses rafales d’armes automatiques sont entendues dans le centre-ville de Port-au-Prince créant la panique parmi la population qui a déserté les quartiers.

 

 

 

Dans ce contexte, le président jovenel Moise a renoncé à la tradition de commémorer dans la ville des Gonaïves (nord) la fête de l’indépendance d’Haïti ce premier janvier.

 

 

 

Dans des circulaires le gouvernement a demandé aux dignitaires de l’état de se rendre au palais national pour participer à une cérémonie symbolique.

 

 

 

Des partis politiques de l’opposition avaient mis le président en défi de se rendre aux Gonaives où des manifestations antigouvernementales sont organisées depuis deux jours.

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages