Haïti-Insécurité : Des marches contre l'insécurité se multiplient

Securite
Typographie

 

 

Comme la commune de carrefour, une marche a aussi été organisée dans la ville des Cayes jeudi contre l'insécurité le jeudi 29 Août. Plusieurs stations à essence avaient dû arrêter immédiatement la distribution de carburant qui devient de plus en plus rare sur le marché.

 

Le même jour, dans la commune de Petite rivière de l'Artibonite, des citoyens ont manifesté contre les bandits armés qui sèment la panique dans cette région depuis l'arrivée des hommes d'Arnel Joseph à Poste Pierrot. Dans la localité de Palmiste, les riverains dénoncent le laxisme des autorités de la ville face au phénomène qui fait de plus en plus de victimes au sein de la population.

 

Certaines femmes ayant manifesté à Palmiste sont victimes de vol, de viols, d'agression de la part de ces hommes armées qui sèment le deuil dans cette localité. Certains hommes d'affaires de la ville ont aussi pris part à cette marche. Les actes de banditisme enregistrés dans la commune de Petite rivière de l'Artibonite a systématiquement paralysé les activités économiques. 

 

Ce samedi, dans le quartier de Canapé Vert, des citoyens se donnent rendez vous sur la place pour marcher contre l'insécurité. Dans le cadre de l'insécurité qui va croissante les organismes de droits humains parlent de "banditisme d’état" et d'actes perpétrés et commandités par des hommes à la solde du gouvernement de Jovenel Moïse.

 

Le secrétaire exécutif du réseau national de défense des droits humains(RNDDH) Pierre Espérance fait remarquer que 29 policiers ont déjà tombés.

 

HPN

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages