Haïti-Insécurité : Claude Barthélémy César, onzième policier tué pour le mois de janvier

Securite
Typographie

 

Le porte-parole adjoint de la Police nationale d’Haïti, l’Inspecteur principal Garry Desrosiers a confirmé à HPN, ce mardi 29 janvier, l’assassinat, lundi soir, du policier Claude Barthélémy César, agent 1 de la 27e promotion de la PNH, affecté à l’Inspection générale.

Les circonstances du décès de ce nouveau policier abattu, onzième pour le mois de janvier 2019 et 5e agent tué sur une période de quatre jours, restent encore floues.

Le porte-parole de l’institution policière qui n’était pas en mesure de nous fournir des détails, laisse provisoirement croire que la victime serait impliquée dans des affaires pas trop claires.

Suivant la version d’un beau-frère du policier victime qui intervenait sur les ondes de radio Caraïbes, l’action s’est passée aux environs de 8 heures du soir dans les parages du stade Sylvio Cator. D’après ses explications, le policier qui était en civil aurait fait une intervention dans une altercation entre deux chauffeurs. Il aurait tiré en l’air pour évacuer une foule massée sur la scène de ladite altercation.

Une patrouille mobile de policiers, poursuit-il, composée d’agents du corps spécialisé BOID, arrivant sur les lieux aurait maîtrisé le policier César, l’a interrogé et l’a tiré dessus par la suite. Ce, après que la victime s’est identifiée auprès de ses frères d’arme, à en croire la version de son beau-frère qui racontait les faits.

Intervenant aussi sur les ondes de la même station, un marchand de « Pappadap » (minutes de recharge) qui affirme avoir été sur les lieux où se déroulait le scène, a confirmé à l’instar du beau-frère du policier victime, que la patrouille policière a effectivement tiré sur celui-ci de dos, malgré la vérification de son badge de travail.

Par ailleurs, dans le cadre de cette affaire, avons-nous appris, une personne qui détenait une arme à feu a été arrêtée et se trouve actuellement au commissariat du Canapé-Vert.

Selon les dernières informations que nous avons obtenues, l’Inspection générale de la PNH a rapporté que l’individu appréhendé a déclaré que l’arme qu’il détenait lui a été soumise par le policier Claude Barthélémy César.

Pour plus de lumière sur ce fait, nous attendons sous peu, les dernières précisions de l’Inspection générale de la police, laquelle dit avoir détenu l’arme de service et le portefeuille du policier  assassiné.

Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

    

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages