Haïti-Environnement : Participation du ministre Cadet à l'inauguration du 4e Centre de germoplasme  dans le Nord-ouest, par le  chef de l’État

Environnement
Typographie

Après la Grand’Anse, le Sud et les Nippes, le Nord-ouest vient d'être doté de son Centre de germoplasme. Le chef de l'Etat, M. Jovenel Moïse, a procédé à son inauguration, le samedi 26 septembre 2020, en présence, entre autres, du Premier ministre, des ministres de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, Pierre Josué Agénor Cadet, de l'Environnement, Abner Septembre, de la Jeunesse, des sports et de l'Action civique et des Haïtiens vivant à l'étranger.

S'étendant sur une superficie de 4,5 ha, dans la localité de Aubert, ce 4e Centre de germoplasme vient renforcer le dispositif  mis en place par l'État haïtien pour la production de plantules mais aussi pour les recherches, la formation et le renforcement des capacités communautaires et d'innovation en matière de gestion de l'environnement.

Cette nouvelle infrastructure technique de multiplication et de propagation d'espèces notamment forestières et fruitières est aussi un excellent outil pour la poursuite des activités du Projet de reboisement à travers les écoles dans le Nord-ouest.

Le Président de la République a souligné, dans son intervention, la nécessité d'une forte implication des élèves dans le reboisement du pays et la note civique qui sera attribuée dans leur carnet.

Il a invité, une fois de plus, le ministère de l'Éducation nationale et de l'environnement à travailler ensemble pour la mise en œuvre de ce projet qui lui est cher et qui participe de sa vision d'une Haïti verte.

Les élèves ont, selon lui, le devoir de s'impliquer dans cette démarche au-delà des investissements consentis par l'Etat en vue de garantir leur droit à l'éducation.

Notons que les équipes techniques des deux ministères ont déjà élaboré le cadre d'orientation et un plan d'action pour l'opérationnalisation dudit projet.

D'ici à la prochaine rentrée académique en novembre prochain, l'Éducation relative à l'environnement sera définitivement lancé avec sa composante concernant le projet de reboisement à l'école et la note civique à attribuer pour les actions citoyennes de l'élève et qui fera partie intégrante de son bulletin scolaire.

Il reste à finaliser certains aspects clés pour l'harmonisation des actions entre les deux ministères ainsi que la publication d'un cadre légal et l'intégration finale dans le curriculum.

Texte et Photos : Miloody Vincent

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages