Environnement : La Commune de Bonbon dotée d’un Plan Communal de Développement

Environnement
Typographie

 

 

 

 

La Commune de Bonbon a procédé à la validation de son Plan Communal de Développement (PCD) lors d’un atelier tenu le 19 décembre 2019, à la Mairie de Bonbon. Cet outil de planification et de gouvernance territoriale va permettre à cette Municipalité du Département de la Grand’Anse, d’orienter ses politiques locales dans le sens du progrès de son territoire et des communautés qui y vivent. L’événement s’est réalisé avec la participation des autorités municipales, des représentants de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), du Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE), des services déconcentrés de l’État, et d’organisations de la société civile.

 

Dans ses propos de circonstances, Mr. Jocelyn HENRY, Maire adjoint de Bonbon, a adressé ses remerciements à la FAO et l’Union Européenne pour l’appui technique et financier ayant permis d’aboutir à l’élaboration du PCD. « Cet atelier se réalise dans l’objectif d’analyser les modifications qui ont été apportées dans le document du PCD, et de procéder à sa validation avant de le transmettre au MPCE pour approbation finale », a-t-il signalé.

 

Pour sa part, Mr. Vélan GILOT, Représentant du Directeur Départemental du MPCE, a rappelé l’importance du PCD lequel constitue un précieux outil de développement. « Cet Atelier de restitution et de validation marque la fin du processus d’élaboration du PCD. Cet instrument a permis d’identifier les principaux problèmes que confronte la Municipalité de Bonbon et de définir les actions prioritaires à prendre afin de les résoudre », a-t-il indiqué.

 

Pour la réalisation de ce document-cadre de développement territorial, un long processus participatif mobilisant les forces vives de la commune a été nécessaire. Mr. Jean Gimmy GERMAIN, Officier d’État civil de Bonbon, y a joué un rôle très important en tant que non seulement autorité locale, mais également, à titre de citoyen engagé. « Une commune ne peut pas se développer sans un Plan. Maintenant que la Municipalité de Bonbon dispose d’un PCD, nous avons la conviction que grâce aux programmes et projets inscrits dans ce document, la commune va prendre une nouvelle voix afin de laisser un meilleur héritage pour les prochaines générations », a-t-il fait savoir.

 

Le document du PCD de Bonbon s’aligne au Plan Stratégique de Développement d’Haïti (PSDH) et s’inscrit dans le cadre du Projet « Action contre la Désertification » dans la Grand’Anse, financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par la FAO en appui au Ministère de l’Environnement (MdE). Il a pour ambition de mobiliser, pendant les 5 prochaines années, un budget de 1 008 065 000 gourdes pour l’exécution des actions stratégiques de refondations territoriale, économique, sociale et institutionnelle. Un Comité de Gestion et Suivi (CGS), présidé par le Maire principal de la commune, est constitué afin de coordonner la mise en œuvre du PCD.

 

En ce sens, trois cellules, composées de représentants d’autorités locales, de notables et d’acteurs de la société civile de Bondon, ont été également constituées : (i) Une Cellule de Mise en Œuvre (CMO) dont le rôle est de coordonner tous les programmes et projets à exécuter dans le cadre du PCD ; (ii) Une Cellule de Mobilisation de Ressources (CMR) pour la collecte de fonds nécessaires à l’implémentation des programmes et projets ; et (iii) Une Cellule de Suivi-Évaluation (CSE) pour assurer le suivi d’implémentation du PCD. 

 

PND

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages