Haïti-Environnement : L’entrée de la résidence du président entre eau, boue et gravats

Environnement
Typographie

La pluie d’hier soir a aggravé la situation sur le ponceau à l’entrée de Pèlerin 5, où le cortège présidentiel et les riverains de ce quartier doivent passer en provenance et à destination de leur demeure. Une ravine complètement ensablée faute de curage, risquerait de couper bientôt le passage sur cet aqueduc à la prochaine pluie. Le cortège présidentiel risquerait d'être bloqué si rien n’est fait dans l’immédiat pour curer la ravine et déblayer la surface du ponceau, constate Haiti Press Network.

Piétons et véhicules peinent à circuler librement sur ce ponceau boueux, ensablé et rocailleux. Les riverains jouent à la marelle pour se frayer difficilement un passage. Les automobilistes et les chauffeurs de taxi-moto de leur côté, s’emballent dans un exercice de manœuvres maladroites pour sortir de la boue, observons-nous.

« Le cortège présidentiel connaîtra toutes les peines du monde pour faufiler à grande vitesse comme d’habitude, lors du passage du président », jugent de nombreux résidents.

Il faut souligner que cette ravine sur laquelle est jeté ce ponceau engorgé par des tas de sables et de roches emportés par les eaux de pluie en furie, n’est pas la seule de la zone à avoir besoin depuis des lustres une intervention urgente des Travaux publics.

À l’Impasse Albin, une deuxième ravine qui sert de tunnel sauvage traversant la résidence de la famille présidentielle, constitue également un problème majeur, notamment en période pluvieuse pour les riverains qui fréquentent cette voie.

D’ailleurs, privés de services réguliers de collectes de résidus dans la zone, les gens transforment aisément cette ravine en site de décharges pour déverser toutes sortes de fatras, constate l’Agence d’informations HPN.

Ces deux ravines en piteux états qui nécessitent chacune l’érection d’un pont digne de son nom pour faciliter le passage des gens et l’écoulement normal des eaux pluvieuses, représentent l’image emblématique des critiques de riverains envers le président résident de la zone.

Ces riverains considèrent le chef de l’État comme un négligeant et un insensé qui n’a jamais intimé l’ordre aux instances concernées afin de pouvoir redorer l’image du quartier.             

Texte et photo : Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages