Haïti-société : L’ANMH et L’OPC saluent le travail de la presse à l'occasion de la célébration de la journée latino-américaine de la liberté de la presse, ce dimanche

Presse
Typographie

 

 

Célébration, ce dimanche 7 juin de la journée latino-américaine de la liberté de la presse. Et comme d’autres dates importantes, elle est passée inaperçue en Haïti.

 

L’occasion pour le président de l'Association nationale des médias haïtiens, Frantz Duval, de dresser un tableau de la situation de la liberté de la presse en Haïti, mettant en avant l’histoire compliquée et mouvementée entre la presse et les pouvoirs qui se sont succédé.

 

Le rédacteur en chef du quotidien le nouvelliste déplore le fait qu’Haïti ne cesse de régresser depuis 2014 dans le classement de Reporters sans Frontière.    

 

Pour sa part, l’office de la protection de la citoyenne et du citoyen a renouvelé sa solidarité envers aux journalistes à l'occasion de la journée latino-américaine de la liberté de la presse, soulignant l'importance du travail de la presse qui selon l’OPC, mérite d’être apprécié et encouragé. 

 

Tout en rappelant que la presse est la courroie de transmission des revendications concernant la protection des droits humains, l’OPC encourage les autorités étatiques à combattre tout obstacle pouvant nuire à la liberté de la presse.

 

Le protecteur de la citoyenne et du citoyen, Me Renan Hédouville, regrette que la presse, en dépit de son engagement dans la lutte contre le Covid-19, ne bénéficie pas d’un traitement d’un accompagnement spéciale de la par des autorités étatiques.

 

Jean Chrisnol Prophète

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages