Haïti-Politique: (12 janv 2010-12 janv 2021),11 ans après,Haïti vit encore les séquelles du séisme

Sociéte
Typographie

 

 
 
Ce cataclysme meurtrier qui a ravagé le pays le 12 janvier 2010, continue d'être un cauchemar pour les familles haïtiennes, qui continuent de vivre dans le peu. Rien a changé pratiquement, le décor reste le même.
 
Les promesses faites par la fondation Prince Charles s'engageant dans la réorganisation spatiale du centre de Port-au-Prince est loin d'être une réalité. On se souvient du contrat signé le 21 septembre 2010, entre le ministre des finances d'alors Ronald Baudin et le représentant de la fondation Prince Charles, Peter Quintanilla, d'une valeur de 295 000 dollars américains, en vue de la reconstruction d'une partie du centre de la capitale, dévastée par le séisme du 12 janvier 2010. 
 
Le projet de reconstruction concernait le périmètre allant d'une part de la rue Capois (à l'Est) et le bord de mer à l'Ouest) et, d'autre part, entre les rues St Honoré (au Sud) et des Césars (au Nord). Il s'agit d'environ 200 hectares que le gouvernement entendait transformer en un centre administratif et financier, précisait Ronald Baudin.
 
11ans après, on continue de constater que, jusqu’à présent, les autorités gouvernementales continuent de ne pas prêter attention à la manière dont les citoyens construisent leurs maisons. Aucune nouvelle mesure n’est appliquée pour contraindre les gens à respecter les normes parasismiques dans la construction de leur habitat. Confiée à de grandes firmes locales et étrangères, la construction des nouveaux bâtiments publics peut être considérée fiable.
 
Cependant, la majorité de la population haïtienne, étant laissée pour contre. Le Palais National reste couché, sa reconstruction n’est pas pour demain. 
 
Ce mardi, le Président de la République, la Première Dame, le Premier ministre, le Ministre de la Culture se sont rendus à Saint Christophe, pour y déposer une gerbe de fleurs en mémoire des disparus. 
 
" J’ai déposé une gerbe de fleurs au pied du monument érigé à Saint-Christophe à la mémoire des innombrables victimes du tremblement de terre du 12 janvier 2010" a déclaré Jovenel Moïse.
 
"Onze années plus tard, les plaies sont encore béantes. Que l’âme de nos bien-aimé(e)s repose en paix ", affirme le Chef de l'Etat sur son compte twitter. Haïti continue de pleurer ses morts, près de 230.000 morts et plus de 300.000 blessés.
 
 
 
Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages