Haïti-Société: Sr Julienne ANICE, a célébré ses 100 ans de mission sur terre 

Sociéte
Typographie

 

 
 
Alors que la plupart de nous vit dans l’incertitude et dans la réflexion profonde avec la propagation de la pandémie Covid-19, Sr Julienne ANICE, de la Centrale de l’Eglise Mission pour Christ de Delmas 31, célèbre dans la joie la plus parfaite, son centenaire. 
 
 
 
Un monument fait des mains de Dieu, un modèle pour plusieurs générations de la communauté chrétienne de Delmas 31. Cette blonde aux couleurs tropicales née le 12 juin 1920, mère de 8 enfants, a toujours un accueil chaleureux pour tous les enfants, jeunes et vieillards fréquentant ladite Assemblée, confie l'expert en douanes, Fr Jude Louissaint, émerveillé par la simplicité de coeur et la joie de vivre de Julienne. 
 
 
Au dire de Voltaire « c'est aux mortels d'adorer votre image, votre personne ». Cette parole fait sienne à cette dame de petite taille, pour qui la vie a une tout autre signification, pour ceux qui n’espèrent pas, qui croient que Dieu les oublie.
 
 
Pour la diplômée de l'Ecole Nationale d'Administration Financière (ENAF), Sr Naomie Cazeau Dorinvil, la centenaire est une vraie modèle de jeunesse éternelle, dont son esprit ne s'altère pas.Elle se souvient de tout et son rêve le plus cher, indique Mme Dorinvil, est ce que Sr Julienne achève sa course dans l'arêne de Dieu.
 
 
Malgré sa douleur, la centenaire était présente avec ses deux petit-fils dont Fabien Vladimir, ce dimanche 14 juin 2020, au culte d'adoration retransmis via facebook et les réseaux sociaux, pour exprimer son contentement vis-à-vis du pasteur titulaire, Révérend Luc SAINT-FELIX témoignant toute son affection pour la bien-aimée portant en la circonstance, un tailleur bleu orné de dentelle blanche, un voile tissé de fibre non polyester sans compter ses lunettes concaves  rappelant le leader Mohandas Karamchand Gandhi.  
 
 
Les organisateurs : L'Economiste et Evangéliste, Marc Michel Jean François, Dr Miché Saint-Félix et le comité de l’église représenté par Sr Souffrant Armand et Fr Rony Lafalaise, qui se sont mis corps et âme, pour rendre un hommage bien mérité à la servante de Dieu, très connue de l'Eglise avec sa candide voix, entonnant ce refrain: «  Mwen gen yon zye kap veye sou mwen… ». 
 
 
Cent bougies pour Sr Julienne ANICE, qui tient à ses engagements, à ses relations. C'est avec les dames de l’église, les hommes de prière, qu'elle aime passer son temps, se mettre à leur écoute, les donner du réconfort. 
 
 
Quand elle est seule dans sa chambre, elle demande pour chaque frère, chaque sœur, que ses yeux n’ont pas remarqué. C'est une sœur connectée, elle  chante les louanges de Dieu.
 
 
 
Des cadeaux et un certificat Honneur et Mérite, ont été remis à cette native de Bainet , rentrée à Port-au-Prince dans les années 1980. Sr Julienne ANICE ou la météore vivante de Dieu, un exemple de parcours.
 
 
 
Bon 100ème monument vivant !!!
 
 
Yves Paul LEANDRE
Journaliste 
 
 
Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages