Haïti-Éducation : Distribution massive de kits scolaires à plus de 71 000 élèves dans 230 écoles en région

Education
Typographie

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) a procédé, au cours de ces derniers jours en début de cette année 2021, à une opération de distribution de kits scolaires dans les écoles appuyées par le Projet pour une Éducation de Qualité en Haïti (PEQH) dans les départements de la Grand-Anse, du Sud, des Nippes, du Sud-Est et du Centre, a constaté Haiti Press Network.

71 900 élèves et 4 832 enseignants de 230 écoles fondamentales ont bénéficié de ces kits distribués, grâce à un appui financier de la Banque Mondiale (BM) et de la Banque de Développement de la Caraïbe (BDC), à travers le Projet PEQH.

Élèves et enseignants ont reçu des kits composés de sac à dos, de stylos, de crayons, d’aiguisoirs, de gommes, de cahiers et de manuels, dont le livre de lecture titré : M ap li nèt ale (Je lis sans arrêt). Des calculatrices scientifiques ont également été distribuées aux enseignants et aux élèves du 3è cycle fondamental.

En ce qui concerne le manuel « M ap li nèt ale », un total de 8784 élèves en 1ère année fondamentale et 9761 en 2ème année fondamentale, y compris les enseignants de ces classes ont reçu cet outil d’apprentissage. Il s’agit en effet d’un matériel devant permettre aux enseignants des classes de 1ère et de 2ème A.F d’opérationnaliser la méthode systématique de lecture en créole dans les salles de classe.

Les directions de ces écoles ont reçu aussi des kits contenant tout le matériel que nécessite l’établissement pour contribuer à l’optimisation du rapport enseignement-apprentissage dans les salles de classe. 

Selon le spécialiste en éducation et chargé du volet de qualité au niveau du PEQH, M. Hervé Boursiquot, la distribution de ces kits scolaires participe au soutien d’une éducation de qualité qui nécessite, entre autres, la formation des enseignants, la cantine scolaire, les manuels... 

Il faut noter en passant que 60 écoles publiques à gestion communautaire (EPGC) appuyées par le PEQH avec le soutien financier de la BM et de la BDC ont également été touchées par cette distribution de kits scolaires.

Les dernières opérations de distribution ont eu lieu dans le Sud-Est et les Nippes, le mercredi 27 janvier, notamment à l’école nationale Jacob Martin Enriquez (Jacmel), établissement souffrant d’un déficit de mobiliers scolaires, particulièrement de bancs et à l’école nationale de Petite Rivière des Nippes.

À Jacmel, lors de cette distribution, le directeur départemental d’éducation du Sud-Est, M. Emmanuel Nicaisse a fait comprendre aux enfants que l’État a consenti ces efforts rien que dans le souci de leur donner une éducation de qualité.

Heureux, constatons-nous, sont les bénéficiaires qui ont exprimé leur contentement de recevoir sans verser un sou ces matériels d’apprentissage. « Je suis content. Je n’en avais pas. Ces matériels vont me permettre d’apprendre mieux à l’école », a lâché le petit Walter, élève de 2e année fondamentale.

Pour sa part, le directeur de l’école nationale Jacob Martin Henriquez, M. Pierre Raymond Bayard qui compte déjà de ses 80 ans, 52 dans l’enseignement et 10 comme étant directeur de cet établissement, estime louable cette initiative prise en faveur de ces enfants nécessiteux.

« C’est important que l’État assiste les enfants des écoles publiques issus en majorité de familles modestes à avancer dans leur formation scolaire. Je félicite les autorités d’avoir pris une telle initiative », a-t-il déclaré, avant de saluer les efforts du PEQH qui, dit-il, à travers ses programmes de renforcement, aide les écoles publiques à faire des pas en avant.  

À l’école nationale de Petite Rivière des Nippes, la mère d’une élève de cet établissement qui fait également officie de cuisinière pour la cantine scolaire, juge cette action très utile, dans la mesure où, avance-t-elle, les parents faute de moyens financiers, n’ont pas toujours la possibilité de devoir procurer leurs enfants de matériels d’apprentissage nécessaires.

« Je pense que ça nous aide beaucoup les parents. Les élèves aussi vont mieux apprendre. Que l'État puisse continuer sur cette même lancée », a balancé Mme Ermantha, mère d’un petit garçon en 1ère année.

Notons que cette distribution de kits scolaires, est un programme pilote, en attendant la mise en œuvre du Plan décennal d’éducation et de formation (PDEF) 2020-2030, qui s’inscrit dans le cadre du renforcement des écoles publiques en vue d’une éducation de qualité.

Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Photos : Sadrac Théodore

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages