Haïti-Examens d'État: Des employés du BUNEXE distingués pour leur dévouement

Education
Typographie

Plus d’une vingtaine d’employés du Bureau national des examens d’État (BUNEXE) du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), ont reçu chacun, un certificat d’honneur et mérite pour leur dévouement et leur sens élevé de responsabilité, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée, le mercredi 20 janvier 2021, à l’Inspection générale du MENFP à Musseau. Ils ont été distingués pour avoir fait preuve d’un sens poussé de service public, lors de l’organisation des examens d’État des années académiques difficiles 2018-2019 et 2019-2020, a constaté HPN. 

La cérémonie s’est déroulée en présence du directeur général, Dr Meniol Jeune, du directeur du BUNEXE, le professeur Renan Michel, de la représentante du ministre Pierre Josué Agénor Cadet, Mme Lourdes Édith Joseph, du coordonnateur de la Direction générale, M. Nelson Pierre, de la représentante de la Commission nationale des examens d’État (CNEE), Mme Marie-Lucie Joseph, des directeurs techniques et de bien d’autres cadres du MENFP.

Quatre cadres du MENFP dont deux du BUNEXE ont reçu une plaque d’honneur et mérite pour leur sacrifice dans la réalisation de ces examens. Il s’agit du directeur du BUNEXE, M. Renan Michel ; du directeur départemental d’éducation de l’Ouest ; M. Louis Fritz Dorminvil ; du chargé de l’informatique du BUNEXE, M. Gérald Bélizaire et de l’assistant directeur administratif, M. Sony Aimé.

Il s’agit en effet d’une activité de reconnaissance à l’endroit de plusieurs hommes et femmes de ce Bureau chargé de la question des examens d’État, qui se sont impliqués à fond dans l’organisation de ces examens en vue de faciliter leur réussite. Michel Joseph est le nom de l’un des employés distingués qui a été chaudement applaudi par l’assistance pour ses sacrifices dans les opérations devant aboutir à la réalisation des examens.  

Généralement, l’organisation des examens d’État constitue une grosse machine à conduire et qui s’est révélée un défi difficile à relever, vue le poids et la portée de cette opération. Cependant, durant les deux dernières années académiques (2018-2019 et 2019-2020) qui ont été chambardées par des crises politiques dans un premier temps et sanitaire dans un second temps, l’organisation des examens d’État paraissait encore plus difficile. Néanmoins, le dévouement et la bonne volonté des acteurs impliqués ont permis de parvenir à la réalisation de ces évaluations officielles.

Un hommage bien mérité

Au nom de la Commission nationale des examens d’État, Mme Marie-Lucie Joseph a salué le dévouement de ces employés exceptionnels pour qui, dit-elle, il était plus que nécessaire à ce que le MENFP leur montre qu’il comprend leur travail.

Dans sa prise de parole, le directeur du BUNEXE, le professeur Renan Michel a encouragé les employés à toujours faire preuve de responsabilité et de travailler avec leur cœur afin de parvenir à des résultats probants. Il s’agit là, soutient-il, d’une question d’éthique qu’il ne faut pas négliger.

De son côté, la représentante du titulaire du MENFP, Mme Lourdes Edith Joseph qui prenait part à cette cérémonie, a fait comprendre qu’il est important de valoriser tous les employés qui font, sans se rechigner, leur travail, mais encore et surtout, laisse-t-elle entendre, ceux qui se sont montrés toujours infatigables.

« Le ministre apprécie, comprend et reconnaît le travail important que vous effectuez. Il dit compter sur vous, car c’est par votre travail qu’il parviendra à réussir la mission qui lui a été confiée », a déclaré Mme Lourdes Edith Joseph, avant de féliciter au nom du ministre Cadet, les récipiendaires.

Abondant quasiment dans le même sens, le directeur général du MENFP, Dr Meniol Jeune a quant à lui considéré l’activité du jour comme étant une cérémonie après-guerre pour honorer celles et ceux qui ont permis à l’armée de remporter la victoire.

« Ce n’est pas une fausse prétention si on se permet de comparer la réussite des examens officiels de l’année dernière à une guerre, une grande guerre. Si le MENFP a pu réussir ce combat, ce n’est pas sans grandes difficultés. Cette réussite, le MENFP l’a eue grâce au dévouement de certaines personnes ici présentes », a laissé entendre le numéro 2 du ministère.

Néanmoins, Dr Jeune dit reconnaître que bien d’autres personnes de la chaîne se sont défoncées aussi pour la réalisation des examens. Toutefois, soutient-il, sans les efforts inestimables déployés par les fonctionnaires distingués, le combat serait très difficile.

« Ma présence ici c’est pour honorer ces gens, leur dire que nous avons bien apprécié l’effort qu’ils ont déployé. Ce qui nous a permis de justifier la confiance placée en nous de répondre valablement à notre mission », a soutenu Dr Meniol Jeune, avant de remercier tous ceux et toutes celles qui se sont toujours donnés à fond pour le travail du ministère, notamment le ministre Pierre Josué Agénor Cadet à qui il dit avoir développé de très bonnes relations de travail.

« Si aujourd’hui on vous offre mesdames et messieurs un certificat, je vous saurais gré d’accepter ce geste comme des épaulettes gagnées sur le champ de bataille », a conclu le DG du MENFP.

Texte : Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Photos : Anderson Elien

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages