Haïti-Éducation : Aucune école n’est autorisée à fonctionner dans le système sans l’accréditation du MENFP

Education
Typographie

Concernant les institutions scolaires non publiques qui auraient pris la chance de fonctionner sur le territoire sans l’autorisation du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle et qui risquent de compromettre l’avenir de nos enfants, elles sont passibles de sanctions très sévères, ont averti les autorités éducatives de la République.

Selon l’un des inspecteurs de l’Inspection générale du MENFP, M. Délima Chéry, le ministère ne lésine pas sur cette question. Le travail de régulation du secteur éducatif se poursuit sans relâche.

Cependant, indique-t-il, l’Inspection générale (IG) n’a pas travaillé sur cet aspect précis durant les 18 derniers mois, mais plutôt sur la question de la rationalisation des écoles publiques (lycées et écoles fondamentales).     

Le ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP), rappelons-le, avait retiré en avril 2018, l’autorisation de fonctionnement à trente-cinq (35) établissements scolaires seulement dans le département de l’Ouest.

Ces écoles ont été sanctionnées dans le système parce qu'elles ne respectaient pas les normes établies par le ministère.

Notons qu’en janvier de la même année, le MENFP avait pris l’initiative de faire l’inventaire de toutes les écoles homologuées dans le département de l’Ouest. 

En mars 2018, une circulaire du ministère avait informé que seulement 41 écoles sur 400 établissements scolaires qui n’avaient pas encore remis leurs listes de décision de fin d’année au MENFP pour l’exercice 2016-2017, n’avaient pas pu répondre au questionnaire de l’institution.

 Alix Laroche

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages