Haïti-Crise politique-Éducation : De plus en plus d’établissements reprennent la vie scolaire ce mardi à la capitale

Education
Typographie

Dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, beaucoup plus d’établissements scolaires ont ouvert leurs portes, ce mardi 3 décembre, pour accueillir écoliers et écolières qui ont été involontairement contraints de rester chez eux depuis environ trois mois, à cause des troubles sociopolitiques émaillés de violences, constate l’Agence de presse en ligne Haiti Press Network.

Après avoir observé l’atmosphère de la journée du lundi 2 décembre où plusieurs établissements scolaires ont tenté de rouvrir leurs portes, de nombreux parents ont finalement accepté d’envoyer leurs enfants à l’école ce mardi à Port-au-Prince.

Il était 7h30 du matin, à Pétion-Ville, de nombreux élèves ont été remarqués dans les rues prenant la direction de leur salle de classe. Objectif : poursuivre l’année académique 2019-2020, observons-nous.

Si certains de ces apprenants par prudence étaient  en civil, d’autres ont été carrément remarqués en uniforme. C’est le cas par exemple de l’École Saint-Joseph des Frères de l’Instruction Chrétienne (FIC) de Pétion-Ville, y compris l’établissement voisin, Anne-Marie Javouhey.

« Je suis content de retourner enfin à l’école après avoir été prisonnier à la maison pendant tous ces jours. Que je sois en uniforme ou en civil je serai remarqué. Voilà pourquoi je porte mon uniforme », déclare Step Jean-Paul, élève de 9e année d’une institution scolaire à Pétion-Ville.

Par ailleurs, remarque HPN, une certaine quiétude, marquée d’un minimum de sérénité, en dépit de la fragilité du climat sécuritaire, semble libérée les esprits, notamment avec la poursuite des activités scolaires.

N’importe qui peut faire la remarque à travers les rues bondées de gens qui reprennent leurs occupations, mais également des embouteillages monstres qui donnent déjà du fil à retorde dans certains circuits des axes routiers principaux.

Toutefois, soulignons-le, en dépit du fonctionnement de plusieurs établissements scolaires, les portes de certains autres, particulièrement au centre-ville restent encore fermées, faute  d’élèves encore absents.

De nombreux observateurs pensent que beaucoup plus d’enfants reprendront le chemin de l’école dès lundi prochain si toutefois l’atmosphère sécuritaire apparente reste telle quelle.     

Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages