Le décès de l’historien Roger PETIT-FRERE choque la communauté universitaire

Education
Typographie

 

Décédé des suites d’une crise cardiaque, tôt dans la matinée de ce jeudi 8 août 2019, ce triste départ du Professeur et Historien a affecté divers membres invétérés de la communauté éducative haïtienne.  En effet, dans une note publiée ce jeudi le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) a  salué la mémoire de Roger Petit-Frère, un mapou dans l’enseignement de l’histoire et des idées politiques.

 

« Enseignant émérite, illustre professeur des sciences sociales et humaines, Roger, homme d’une rare simplicité, éveillant l’esprit critique, aura marqué le monde universitaire et de nombreux jeunes par son approche refusant tout dogmatisme, questionnant constamment ce qui peut paraitre évident pour le profane. Un spécialiste dans la déconstruction du discours », écrit le MENFP.

 

Un responsable du décanat de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) intervenant sur les ondes de la Radio Kiskeya dans l’édition du Journal de 4h,  a indiqué que la perte demeure énorme pour cette entité de l’Université d’État d’Haïti.

 

Wilson Jabouin, Collègue Professeur à l’Université d’Etat d’Haïti (UEH) du défunt croit qu’une telle perte s’avère difficile à combler au sein du pays. « Roger éprouvait de l’amour pour le pays et discutait avec tous même s’il n’est pas toujours en accord », déniche comme caractère chez l’Historien.

 

Roger Petit-Frère dispensait depuis plusieurs décennies des cours d’histoires des idées politiques et sociales à la Faculté des Sciences Humaines, l’Institut National d’Administration de gestion et des Hautes Etudes Internationales (INAGHEI)  et à l’École Normale Supérieure (ENS).

 

 

Godson LUBRUN
Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages