Haïti-Bac : Visite de supervision du ministre de l’Éducation nationale dans des centres d'examens 

Education
Typographie

 

Dans le cadre de ses tournées de supervision des opérations concernant les examens d'État, le titulaire du MENFP, Pierre Josué Agénor Cadet, a visité mardi le centre d'examens du lycée Marie Jeanne disposant de près de 30 salles d'examens, a appris HPN du Bureau de communication du ministère.

Il s'agissait pour le ministre Cadet de vérifier de près le déroulement des examens d'État sur le terrain et le respect des consignes du MENFP pour la passation des épreuves officielles de fin d'études secondaires. 

Au terme de sa visite, le ministre de l'Éducation nationale s'est dit satisfait des conditions de passation des épreuves officielles dans le calme et la sérénité.

Il a salué, une nouvelle fois, la collaboration de tous les acteurs et des agents éducatifs à cette étape essentielle d'évaluation des compétences des élèves en fin de cycle d'études. 

Le Numéro un du MENFP rend un hommage particulier aux parents pour leur engagement et détermination auprès de leurs enfants  pour la réussite de ces épreuves. 

Faisant un bref bilan de ces deux journées d'examens, le ministre Cadet parle de réussite, suivant tous les rapports émanant à date des DDE. 

Les quelques problèmes relevés concernent certains cas de candidats voulant avoir accès à des salles d'examens alors qu'ils ne disposaient pas de fiches, a souligné le ministre. Afin de ne pas pénaliser les candidats, ils ont été autorisés à subir les épreuves en attendant un contrôle sur le dossier de chaque candidat relatif au respect des procédures, aa-t-il ajouté

Dénonçant les mauvaises pratiques de certains directeurs d'écoles qui veulent induire le ministère en erreur et soutirer de l'argent aux parents, le ministre Cadet est très ferme. Ces directeurs seront sanctionnés au terme d'une enquête interne en cours, soit ils ne pourront plus inscrire leurs candidats aux examens d'État, soit il y aura retrait de la licence de leur école, soit, ils iront en prison, cela dépendra de la gravité de la faute.

Mais au-delà, il faut changer les choses, a insisté le ministre Cadet qui annonce deux nouvelles dispositions dans les procédures d'inscription qui seront désormais en ligne et l'introduction d'un papier officiel pour la mobilité des élèves d'une école à l'autre ou d'un département à l'autre. Ce qu'il appelle EXÉAT et INÉAT. Tout élève qui veut maintenant changer d'établissement ou de zone géographique doit disposer d'un papier avec tous les documents de son palmarès émanant de son école d'origine et approuvé par le MENFP, avant d'être accepté par une autre école qui doit également rédiger un document sur le concerné. 

Il faut mettre de l'ordre dans le secteur éducatif, endiguer la corruption qui gangrène le système afin de relever le niveau de l'école haïtienne, affirme le ministre qui  renouvelle sa détermination à œuvrer pour le renouveau de l'école en Haïti. 

Au cours de sa visite, le ministre Cadet était accompagné de la directrice adjointe de la Direction départementale de l'Ouest, Ronyde Imbert, et du directeur de communication du ministère, Miloody Vincent. 

 

Bureau de communication/ MENFP

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages