Haïti-Education : Partenariat FNE et PNCS pour des plats chauds à 8,000 élèves pour l'année scolaire 2019-2020

Education
Typographie

 

 

 

 Le Directeur Général du Fonds National de l’Education (FNE), M. Joseph Frantz Nicolas, vient de signer, ce mardi 9 juillet, une entente de partenariat avec la Coordonnatrice du Programme National de Cantines Scolaires (PNCS), Madame Phanèse Laguerre, en vue de fournir des plats chauds à plus de 8,000 enfants scolarisés dans le Bas Nord-Ouest et dans certaines communes du Sud d’Haïti.

 

Les deux parties travaillent sur ce projet depuis le mois d’avril dernier. Fin mai, des missions d’information ont été conduites conjointement par le FNE et le PNCS dans les régions ciblées en vue d’évaluer les besoins réels des écoles en matière d’alimentation scolaire.

 

Dans les termes de cette entente, les deux parties définissent les modalités de collaboration, leurs obligations et engagements, entre autres.  

 

Globalement, le FNE s’assurera du financement et contribuera au suivi et à la supervision des activités relatives à l’intervention. Il se chargera également de fournir un  accompagnement technique à l’institution partenaire, au besoin.

 

Le PNCS de son coté s’occupera de la mise en œuvre du programme et de sa bonne marche.  De plus, il encadrera les écoles qui sont touchées par le programme et assurera la formation des personnels de l’alimentation scolaire.

 

D’après Monsieur Nicolas, ce programme visant le milieu scolaire répond à une urgence constatée dans les populations écolières des zones rurales qui font face à de sérieuses difficultés dont les menaces liées à l’insécurité alimentaire. Cette action est en droite ligne avec l’une des attributions du FNE qui est d’accompagner le PNCS dans l’accomplissement de sa mission, affirme le titulaire du FNE qui se dit réjoui de l’intervention de l’organisme étatique dans ce domaine.

 

"Par cet accord, nous voulons, d’une part, développer un modèle de collaboration qui servira de programme pilote pour les prochains projets du FNE avec le PNCS. D’autre part, cette intervention résulte aussi d’une volonté d’atteindre précisément les ultimes bénéficiaires du Fonds que sont principalement les enfants en âge de scolarisation», a ajouté le Directeur général du Fonds National d’éducation.

 

Pour sa part, Madame Phanèse Laguerre abonde dans le même sens : "Ce n’est pas par hasard que le FNE décide d’apporter son support au PNCS particulièrement dans le Nord-ouest. Les enfants sont vulnérables. Les défis sont effectivement énormes dans cette région".

La Coordonnatrice du Programme National de Cantines Scolaires salue cet effort, quoique modeste, contribuera à améliorer les conditions d’apprentissage dans les établissements ciblés.

 

Les régions du Bas Nord-ouest et du Sud ont été sélectionnées sur la base du récent rapport de classification sur l’insécurité alimentaire produit par le Conseil National pour la Sécurité Alimentaire (CNSA), du taux de couverture par les programmes d’alimentation scolaire existant et la disponibilité des produits locaux.

 

Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’une dynamique de renforcement des actions de l’Etat dans le sous-secteur de l’alimentation scolaire. Le FNE veut appuyer le PNCS en vue d’augmenter la couverture du programme au profit des élèves des écoles fondamentales situées dans les zones les moins bien desservies à travers le pays.

 

 JL

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages