Haïti-Éducation-Reboisement : Les élèves comme mobile pour refaire la couverture végétale du pays

Education
Typographie

 

Dans le cadre du programme de reboisement du pays qui, cette fois-ci, fait un saut vers les écoles, plusieurs délégations composées des cadres et techniciens du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) et du ministère de l’Environnement (MDE) ont été dans les départements au cours de cette semaine, a constaté Haiti Press Network.

Les membres de ces délégations entendaient sensibiliser les acteurs locaux sur la stratégie arrêtée et identifier les sites de reboisement pour l’opération de mise en terre des plantules prévue entre avril et juin 2019. Une démarche qui s’inscrit dans le cadre du programme éducatif relatif à l’environnement, duquel les élèves seront mobilisés pour reboiser le pays, 

Des élus des collectivités territoriales, des responsables d’écoles publiques notamment et autres personnes concernées ont échangé avec les techniciens de deux institutions sur la stratégie pour mettre les plantules en terre dans les prochains jours et pour s’assurer du suivi.

Des rencontres importantes et des visites de sites prévues dans l’agenda des missionnaires à cet effet ont eu lieu, observons-nous.

Dans le département de l’Artibonite particulièrement où nous avons accompagné les missionnaires des deux ministères, ce sont les communes de la Petite-Rivière de l’Artibonite et des Verrettes qui ont été ciblées pour le démarrage de ce programme national illimité dans le temps, d’après les titulaires des deux ministères, MM. Pierre Josué Agénor Cadet (MENFP) et Joseph Joute (MDE) .

Comme le président de la République l’a voulu, ce sont plus de 4 millions d’élèves qui seront mobilisés en vue de contribuer au reboisement du pays. Cette contribution constituera désormais une note dans le bulletin des élèves, a-t-on indiqué.

Les ministères porteurs du dossier (MENFP et MDE, ont déjà dévoilé leur stratégie de mise en terre des plantules avec l’appui des écoliers et écolières, lesquels ont une matière en plus dans le curriculum.

Cette opération qui doit démarrer au cours du mois d’avril se fera à travers les dix départements scolaires avec le support des délégués départementaux, des collectivités territoriales, les représentations des directions départementales de l’éducation, de l’environnement, de l’agriculture et des agents éducatifs.

Les élèves du secondaire et du troisième cycle fondamental seront au cœur de cette action dans les communes ciblées pour cette grande première dans le cadre de ce projet de reboisement à travers les écoles.

Cette initiative, soulignent le MENFP et le MDE, s’inscrit dans la vision globale de mise en œuvre du programme d’éducation relative à l’environnement. Elle vise à « susciter une prise de conscience chez les communautés éducative et environnementale, et du coup, servir de levier afin de mobiliser des groupes sociaux pour la défense de des causes de l’environnement ».

Trois grandes journées de mobilisation, soulignons-le, sont retenues pour la stratégie de mise en terre avec les élèves : 22 avril (Journée de la Terre), 24 mai (Journée de l’arbre) et 5 juin (Journée mondiale de l’environnement).

Texte : Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Photo : Sadrac Théodore et Anderson Élien

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages