Haïti-Éducation : Reprise totale des activités scolaires dans les dix départements

Education
Typographie

 

À Port-au-Prince comme dans les villes de province, les activités scolaires ont repris complètement dans le pays ce lundi 25 février 2019. À la capitale notamment, les élèves se sont rendus en grand nombre à l’école, contrairement à la semaine dernière où les salles de classe avaient fonctionné avec des effectifs réduits, constate Haiti Press Network.

Beaucoup plus d’écoliers et d’écolières sont remarqués dans les rues de Port-au-Prince pour ce lundi qui marque le début de la deuxième semaine de reprise des activités après une période de troubles provoqués par des commotions politiques.

En plus des élèves, les activités quotidiennes étaient  visiblement plus denses. Les embouteillages habituels ont recommencé dans de nombreux axes routiers très fréquentés, notamment à Delmas, Frères, Juvénat, Pétion-Ville et Bourdon.

Le constat est idem dans les neuf autres départements scolaires du pays, selon les informations fournies à HPN par de nombreux directeurs départementaux d’éducation. Toutes les écoles ont recommencé à travailler normalement dans les provinces, à en croire les responsables scolaires de ces départements.

« Toutes les activités ont repris dans le Centre du pays. Les écoles publiques et non publiques fonctionnent normalement ce lundi », nous a rapporté M. Mulaire Julsaint, directeur départemental d’éducation au Plateau central.

Interrogés, des élèves n’ont pas caché leurs sentiments de satisfaction de reprendre le chemin de l’école après environ deux semaines prisonniers chez-eux privés du pain de l’instruction.

« Je me réjouis de pouvoir reprendre la route de l’école. J’éprouvais un grand malaise de rester involontairement chez-moi durant tout ce temps sans être en vacances », nous a avoué Dave, un jeune élève de la 6e année fondamentale chez les Frères de l’Instruction chrétienne (Saint-Joseph de Pétion-Ville).

Lourdie, une fillette de la 5e année à l’école Notre-Dame du Rosaire, se dit aussi fière de reprendre la vie scolaire. Cependant, elle dit craindre que les désordres qui ont engendré la fermeture forcée de l’école ne refassent surface à n’importe quel moment de la durée.

« J’ai vécu de mauvais moments dans les rues de Pétion-Ville avec ma maman la veille du 7 février. Il y a eu un grand mouvement où tout le monde courait dans toutes les directions. Un grand vent de panique a soufflé ce jour-là. Les véhicules de transport public étaient très rares. J’ai eu  peur à bord d’une motocyclette qui roulait à grande vitesse », se rappelle la petite Lourdie qui était accompagnée de son grand frère.

Décision du MENFP

Tenant compte des jours perdus, le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) avait informé à travers un communiqué, paru en date du 19 février, la modification du calendrier scolaire au niveau des dates. Une decision qui devrait permettre aux élèves de rattraper les jours perdus.

Ainsi, suivant ce qui a été adopté après concertation, le nouveau calendrier présente les modifications suivantes : Contrôle 3 : 18 au 22 mars 2019 ; Contrôle 4 : 17 au 28 juin 2019 ; Examens de 9e année fondamentale : 24 au 26 juin 2019 ; Examens des Écoles normales d’instituteurs (ENI) : 24 au 28 juin 2019 ; Examens des Centres d’éducation familiale : 24 au 28 juin 2019 ; Examens de fin d’études secondaires : 8 au 12 juillet 2019.

Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

       

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages