Éducation : Vers la recherche d'une solution aux problèmes affectant le lycée Faustin Soulouque 

Education
Typographie

 

Le fonctionnement du lycée de Petit-Goâve a été au centre de deux grandes réunions au siège du ministère de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP)  à Delmas 83, les lundi 28 et mardi 29 janvier, a appris à HPN le directeur de communication du ministère dans une note acheminée à la salle des nouvelles.

Le Directeur général du MENFP, Dr Meniol Jeune, le coordonnateur de la Direction générale, Jean Nelson Pierre, et le directeur de cabinet, Jackson Pléteau, ont rencontré, le lundi 28 janvier, un comité d'initiative composé de notables et de responsables d'institutions publiques en vue de faire le point sur les différents problèmes affectant la bonne marche dudit lycée et les solutions possibles à envisager pour le déblocage de la situation.

Le lendemain, soit le mardi 29, le ministre Cadet recevait un groupe de professeurs et d'élèves de cet établissement en compagnie du Sénateur Patrice Dumont servant de facilitateur pour cette réunion.

Au terme des échanges empreints de respect, plusieurs pistes ont été proposées afin de trouver une issue favorable au déblocage de la situation de paralysie dudit lycée.

Le titulaire du MENFP qui a réaffirmé sa volonté de trouver une solution pour la reprise des cours au lycée a fait part d'un ensemble de propositions susceptibles de permettre le déblocage de la situation avec la compréhension de toutes les parties.

Le paiement des salaires des enseignants dans le meilleur délai, le traitement des dossiers du personnel en attente de nomination respectant les critères en la matière et la recherche de pistes de solutions éventuelles pour le paiement des arriérés sont, entre autres, les dispositions envisagées en vue de répondre aux revendications des enseignants.

En attendant, une trêve est demandée pour la reprise des cours d'ici lundi prochain au bénéfice des élèves qui se disent les premières victimes des arrêts de travail intempestifs dans leur lycée.

Les propositions semblent trouver un accord favorable auprès des professeurs présents   qui se proposent de rencontrer les principaux protagonistes pour les informer de l'issue de la rencontre et des dispositions envisagées pour une sortie de crise.

Le ministre Cadet  a tenu à remercier le Sénateur Dumont pour son implication dans la recherche de solutions à la crise affectant le lycée Faustin Soulouque.

Le Sénateur dit se réjouir des perspectives encourageantes pour le déblocage de la situation au profit de toutes les parties et en particulier des élèves. 

Bureau de communication/MENFP

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages